Life

Google veut devenir le supermarché mondial de l'internet

Slate.fr, mis à jour le 21.11.2011 à 10 h 29

Cinq sociétés géantes cherchent aujourd'hui à dominer l'économie de l'internet telle qu'elle se dessine dans les prochaines années explique le magazine américain The Atlantic. Il s'agit de Google, Apple, Amazon, Facebook et Microsoft.

Leurs stratégies très similaires consistent à empiéter sur le territoire de l'autre et à faire tout pour tout le monde, devenir le point de passage et de consommation obligé du commerce électronique, de la vente de musique, des réseaux sociaux, de la recherche… et de nous enfermer dans des boites. Au lieu d'un internet qui est un immense chaos mondial interconnecté, on s'oriente vers un réseau constitué de silos étanches les uns à côté des autres.

Google, le plus ambitieux, le plus puissant et le plus agressif, a compris que si la recherche lui a permis de devenir un géant qui pèse près de 200 milliards de dollars de capitalisation boursière, les moteurs de recherche ne sont plus aujourd'hui l'avenir de l'internet. Il évolue et vite vers les médias sociaux, les applications mobiles et le commerce

Bienvenu chez Googlemart explique The Atlantic, car le modèle de Google c'est celui du supermarché géant, Walmart, qui fait tout au moindre coût et écrase la concurrence. Walmart est responsable de la destruction aux Etats-Unis d'une bonne partie du petit commerce... pour le «plus grand bien» du consommateur.

Une nouvelle étape a été franchie cette semaine avec le lancement de Google Music. Cela ne va pas changer notre quotidien et ressemble furieusement au iTunes d'Apple avec un music store qui vous permet de partager des chansons avec vos amis via le réseau social Google+. Selon PCMag, l'outil est de qualité, mais il faut donner un numéro de carte de crédit même pour de la musique gratuite… C'est  en tout cas une parfaite illustration de la stratégie de l'omniprésence.

Google croit dans toutes les directions. Dans les réseaux sociaux avec Google+, les systèmes d'exploitation avec Android, la vidéo avec YouTube, le commerce avec Google Product Search, la bureautique avec Google Docs…

Et Google n'est pas le seul à vouloir dominer tous les aspects de l'internet. Le moteur de recherche de Microsoft, Bing, possède aujourd'hui 28% de parts de marché aux Etats-Unis. La tablette Kindle Fire d'Amazon entend bien menacer la suprématie de l'iPad d'Apple. Apple de son côté tente de se faire une place dans l'univers des réseaux sociaux via Ping lié à iTunes.

Une bataille de titans, tous américains, à laquelle nous assistons bien sagement… en spectateurs.

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte