France

Campagne web: combien les partis politiques dépensent-ils?

Temps de lecture : 2 min

Meeting politique de l'UMP - Jean-Paul Pelissier / Reuters
Meeting politique de l'UMP - Jean-Paul Pelissier / Reuters

L’argent et la politique, c’est un peu un secret de Polichinelle. La campagne présidentielle de 2012 approche et les partis en lice investissent le Web pour mener à bien leur communication. Depuis quelques années, Internet est devenu un outil incontournable. Mais cette campagne web a un coût pour les acteurs politiques qui font de plus en plus appel à de grandes entreprises de communication digitale. Les sommes engagées varient de 20.000 euros pour les petits partis à près de 2 millions d’euros pour les grands, écrit Europe 1.

En 2007, les grands partis avaient déjà dépensé des sommes colossales: «Le budget numérique tournait autour d’1,4 million pour le PS et l’UMP qui avaient dépensé à peu près la même chose pour mener la campagne Internet de leur candidat», explique Vincent Feltesse, le responsable de la campagne web du candidat François Hollande.

Pour 2012, il prévoit une légère hausse des dépenses, portant le coût à environ 1,7 million d’euros. De son côté, l’UMP juge prématuré de chiffrer le coût de la campagne web alors même qu’aucun candidat n’a officiellement été désigné.

Les petits partis sont nettement moins dépensiers. Europe Ecologie-Les Verts prévoit d’investir 200.000euros et lancera un site «de mobilisation» comme l’indique Hélène Favier sur son blog. Le Front national engagera un peu moins de 200.000 euros en assurant toutefois que le parti de Marine Le Pen sera «beaucoup plus présent qu’auparavant sur le web et les réseaux sociaux». De son côté, Jean-Pierre Chevènement affirme que sa campagne web coûtera «20.000 euros en tout».

Les chiffres précis seront consultables, huit mois après l’élection sur le site de la commission nationale des comptes de campagne.

Newsletters

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Newsletters