Culture

L'enquête sur la mort de Natalie Wood rouverte 30 ans après

Temps de lecture : 2 min

Natalie Wood. REUTERS/Handout
Natalie Wood. REUTERS/Handout

Que s'est-il passé dans la nuit du 29 novembre 1981? Les conditions dans lesquelles l'actrice Natalie Wood, interprète notamment de Maria dans la comédie musicale West Side Story, est décédée pourraient être enfin élucidées, plus d'un an après que sa soeur, Lana Wood, a demandé au bureau du shérif du comté de Los Angeles de rouvrir l'enquête.

L'actrice avaient été retrouvée noyée au large de Catalina Island, dans la baie de Los Angeles, à l'âge de 43 ans après une dispute avec son époux, l'acteur Robert Wagner, sur leur yacht Splendour. Les enquêteurs avaient alors conclu à un accident. Disposant d'informations additionnelles, l'enquête a été relancée ce jeudi 17 novembre, informe le Los Angeles Times.

Le capitaine du yacht, Dennis Davern, souhaitait également une réouverture des investigations et avait estimé que certains faits avaient été cachés. Dans un livre qu'il a co-signé avec la journaliste Marti Rulli en 2009, il racontait le déroulé des heures précédant la noyade de Natalie Wood. Selon les auteurs, Natalie aurait bu et discuté avec son époux et un autre acteur présent sur le yacht, Christopher Walken.

Enervé de voir sa femme discuter avec ce dernier, auquel les journaux people de l'époque prêtaient une romance avec Natalie Wood lors du tournage de leur dernier film, Brainstorm, Robert Wagner lui aurait lancé une bouteille de vin en criant: «Qu'est-ce que tu veux faire? Coucher avec ma femme?» L'actrice se serait alors réfugiée dans sa chambre. Selon la version donnée par Robert Wagner à la police, il se serait rendu dans sa chambre pour s'excuser après s'être calmé, mais Natalie Wood n'y était pas. Il remarqua à ce moment qu'un bateau pneumatique était manquant.

Plusieurs ombres existent sur cette nuit du 29 novembre 1981: le temps mis par Robert Wagner pour contacter les secours après avoir noté l'absence de son épouse ou la présence d'ecchymoses sur les bras de la comédienne. Pour Lana Wood, cela est peu plausible que sa soeur ait décidé d'effectuer une promenade nocturne: «Ma soeur n'était pas une nageuse. Elle ne savait pas nager. Elle ne se serait jamais rendue dans une autre embarcation ou au rivage en robe de nuit et en chaussettes.»

En 2008, Robert Wagner a publié ses mémoires, Pieces of My Heart, où il revient sur cette nuit –qui reste mystérieuse à bien des égards. «J'en ai reparlé des millions de fois avec des gens. Personne n'a rien entendu», a-t-il affirmé au cours d'une interview.

Newsletters

«City Hall», ce que signifie le mot «démocratie» en Amérique

«City Hall», ce que signifie le mot «démocratie» en Amérique

Frederick Wiseman compose avec cette plongée dans les actions de la mairie de Boston, une exceptionnelle mise en lumière des mécanismes de la politique.

Faut-il absolument montrer des caricatures de Charlie Hebdo pour expliquer aux collégiens la notion de blasphème?

Faut-il absolument montrer des caricatures de Charlie Hebdo pour expliquer aux collégiens la notion de blasphème?

[BLOG You Will Never Hate Alone] L'école doit demeurer un lieu de rassemblement où chacun se sent comme chez lui.

«Détester les hommes», le nouveau cool de l'édition féministe?

«Détester les hommes», le nouveau cool de l'édition féministe?

Dans cet épisode de Poire et Cahuètes, on se penche sur deux livres de la rentrée qui ont fait beaucoup parler: Moi les hommes, je les déteste, de l'écrivaine et féministe Pauline Harmange (Éditions du Seuil), et Le Génie lesbien, de la...

Newsletters