Life

Vidéosurveillance obligatoire dans les taxis d'Oxford

Slate.fr, mis à jour le 16.11.2011 à 16 h 10

Des voitures en Grande-Bretagne Simon Doggett via Flickr CC License by

Des voitures en Grande-Bretagne Simon Doggett via Flickr CC License by

Le conseil municipal de la ville d'Oxford en Grande-Bretagne a décidé que chaque taxi de la ville sera équipé, d'ici avril 2015, d'un système de vidéosurveillance, coûtant 460 livres, pour enregistrer les conversations entre les passagers du taxi ou entre le conducteur et son/ses passagers ainsi que le déroulé du trajet. Le contenu sera conservé pendant 28 jours auprès de la police municipale, informe la BBC.

Cette idée a semé le trouble, tant en ce qui concerne son utilité que sur son atteinte aux libertés individuelles et relance le débat post-11-Septembre autour de la dialectique entre sécurité et liberté. Le conseil municipal a justifié cette mesure «au cas où» cela pourrait servir à une investigation policière, mais les associations étendent le débat et se demandent si d'autres endroits publics, susceptibles d'être également des endroits où des personnes pourraient commettre un délit ou un crime, pourraient être concernés.

Pour le directeur de l'association Big Brother Watch, en référence à l'oeuvre 1984 d'Orwell, une telle mesure constitue «une invasion sidérante de la vie privée, rendue possible sans preuve, sans aucune consultation et dans l'absolu irrespect des libertés publiques. Big Brother a maintenant de grandes oreilles et écoute des conversations sans aucune justification». L'association a déjà déposé une plainte auprès de l'ICO, l'équivalent britannique de la Cnil.

Du côté des taxis, l'installation d'un système de vidéosurveillance passe mieux. Elle pourrait avoir un effet dissuasif contre la violence exprimée à l'égard des chauffeurs, estime dans Metro leur représentant, Alan Woodward:  

«Des chauffeurs ont été battus jusqu'à en être inconscients, on a eu des voitures démolies en pièces.»

La généralisation de la vidéosurveillance en Grande-Bretagne continue. Au début du mois d'août, Slate vous faisait part d'un projet de la ville de Royston dans le comté de Hertfordshire consistant en des caméras prenant en photo toutes les voitures entrant ou sortant de la ville bien que cette dernière ne présentait qu'un faible taux de criminalité.

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte