Monde

Allemagne: la sortie du nucléaire contraire à la constitution?

Temps de lecture : 2 min

Le réacteur nucléaire à Biblis, Allemagne springfeld via Flickr CC License by

Le numéro un des fournisseurs d’énergie allemands, EON, a porté plainte contre la réduction de la durée de vie des réacteurs nucléaires devant la Cour constitutionnelle allemande.

Selon le quotidien TAZ, EON déclare que la sortie du nucléaire est contraire à la constitution allemande et réclame un dédommagement de plusieurs milliards d’euros. «Le gouvernement fédéral a gardé son sang-froid face à la plainte et affirme qu’il n'y a aucun doute que la sortie du nucléaire soit conforme à la constitution», rapporte le TAZ.

Le groupe EON n’est pas seul à avoir porté plainte contre la décision de l’Allemagne de sortir de l’énergie nucléaire d’ici à 2022. Vattenfall, fournisseur d’énergie suédois, a également engagé des poursuites contre l’Etat allemand. D’après un article du journal Handelsblatt, le groupe réclame un dédommagement de plusieurs milliards d’euros pour la fermeture, en mars dernier, de deux de ses réacteurs. Vattenfall veut porter l’affaire devant un tribunal international implanté à Washington.

Newsletters

«Ekifire», la vie de la communauté LGBT+ dans trois pays d'Afrique

«Ekifire», la vie de la communauté LGBT+ dans trois pays d'Afrique

«Un jour, j'ai lu une citation qui m'a beaucoup marqué, raconte Frédéric Noy. Elle disait que les Occidentaux ne s'intéressaient à l'Afrique qu'à travers les gens qui meurent et non ceux qui vivent. Ça m'a donné envie de découvrir...

À quoi ressemblait vraiment l'Angleterre à l'époque de «La Chronique des Bridgerton»?

À quoi ressemblait vraiment l'Angleterre à l'époque de «La Chronique des Bridgerton»?

La série de Netflix est un portrait romancé du pays pendant la Régence.

La communauté juive du Royaume-Uni utilise le jour de l'Holocauste pour dénoncer la persécution des Ouïghours

La communauté juive du Royaume-Uni utilise le jour de l'Holocauste pour dénoncer la persécution des Ouïghours

Pour eux, il y a des similitudes entre ce qu’il se passerait en Chine et ce qui est arrivé dans l’Allemagne nazie dans les années 1930-1940.

Newsletters