Monde

Allemagne: la sortie du nucléaire contraire à la constitution?

Temps de lecture : 2 min

Le réacteur nucléaire à Biblis, Allemagne springfeld via Flickr CC License by

Le numéro un des fournisseurs d’énergie allemands, EON, a porté plainte contre la réduction de la durée de vie des réacteurs nucléaires devant la Cour constitutionnelle allemande.

Selon le quotidien TAZ, EON déclare que la sortie du nucléaire est contraire à la constitution allemande et réclame un dédommagement de plusieurs milliards d’euros. «Le gouvernement fédéral a gardé son sang-froid face à la plainte et affirme qu’il n'y a aucun doute que la sortie du nucléaire soit conforme à la constitution», rapporte le TAZ.

Le groupe EON n’est pas seul à avoir porté plainte contre la décision de l’Allemagne de sortir de l’énergie nucléaire d’ici à 2022. Vattenfall, fournisseur d’énergie suédois, a également engagé des poursuites contre l’Etat allemand. D’après un article du journal Handelsblatt, le groupe réclame un dédommagement de plusieurs milliards d’euros pour la fermeture, en mars dernier, de deux de ses réacteurs. Vattenfall veut porter l’affaire devant un tribunal international implanté à Washington.

Slate.fr

Newsletters

À la veille de la probable élection de Bolsonaro, de sombres nuages planent sur Rio

À la veille de la probable élection de Bolsonaro, de sombres nuages planent sur Rio

Le Brésil reste le Brésil, même pendant les trois semaines séparant les deux tours de l'élection présidentielle. Mais cette fois, la tristesse a envahi les visages.

La seconde vie de nos objets personnels après notre mort

La seconde vie de nos objets personnels après notre mort

En mars 2015, sur un coup de tête, Norm Diamond s'est rendu à une première vente d'objets d'occasion chez un particulier. Au cours des quinze mois qui ont suivi, ce photographe a visité plusieurs centaines de ventes à Dallas (Texas), où il...

Au Canada, les vendeurs légaux de cannabis contournent la loi

Au Canada, les vendeurs légaux de cannabis contournent la loi

Si la vente et la détention de cannabis sont désormais autorisées au Canada, sa promotion reste interdite.

Newsletters