Monde

VIDÉO: un astéroïde de la taille d'un porte-avions a «frôlé» la terre

Temps de lecture : 2 min

La terre vue de l'espace, 13 septembre 2011. Donkey Hotey via Flickr CC License by

La Nasa a rendu public une courte vidéo de l’astéroïde de près de 400 mètres de large qui est passé à 325.087 km de la terre le mardi 08 novembre 2011 au soir.

La vidéo (voir ci-dessous) a été réalisée en utilisant des données de radar enregistrées par le Goldstone Solar System Radar de la Nasa. Au moment de l’enregistrement, l’astéroïde, qu’on appelle Astéroïde 2005 YU55, était à peu près à 1.384.035 km de la terre.

L’astéroïde de 400 mètres de large, de la taille d’un porte-avions, appelé Astéroïde 2005 YU55, est le plus gros astéroïde qu’on ait vu depuis 1976, rapporte la BBC. Ce n’est pas la première fois que ce type de roche spatiale passe par là, mais le 2005 YU55 est le plus proche de la Terre depuis un passage similaire il y a deux décennies.

De nombreuses personnes s'étaient inquiétées d'une potentielle fin du monde (les experts avaient parlé à CNN d’un potentiel scénario fin du monde: «Si l’astéroïde s’écrase sur la terre, cela peut provoquer une explosion de 4.000 mégatonnes et un tremblement de terre de magnitude 7.0, selon les scientifiques de l’université de Purdue. S’il tombe dans l’océan, il peut causer un tsunami de plus de 20 mètres de haut dans les 100 km autour de la zone de crash.») qui n'a évidemment pas eu lieu.

Newsletters

Une élue américaine propose d'obliger les hommes à subir une vasectomie

Une élue américaine propose d'obliger les hommes à subir une vasectomie

Avec son projet de loi, la Démocrate Rolanda Hollis entend dénoncer la législation interdisant l'avortement en Alabama.

Le Royaume-Uni a lui aussi droit à sa polémique sur la robe d'une députée

Le Royaume-Uni a lui aussi droit à sa polémique sur la robe d'une députée

Apparemment, certains ne supportent pas la vue d'une simple épaule dénudée.

L'architecture fédérale américaine passe sous la coupe de Donald Trump

L'architecture fédérale américaine passe sous la coupe de Donald Trump

Le président et ancien promoteur immobilier rompt avec la tradition de ne pas imposer de style officiel.

Newsletters