France / Politique

[VIDEO] Les contre-propositions de François Hollande face à la crise

Temps de lecture : 2 min

François Hollande. REUTERS/Charles Platiau
François Hollande. REUTERS/Charles Platiau

Le candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2012, considéré silencieux sur la récente actualité économique, a organisé une conférence de presse ce mercredi 9 novembre après une réunion avec des économistes proches du PS, qu'il avait déjà sollicités en août, pour réfléchir aux enjeux de la crise économique, résume Public Sénat.

François Hollande a également insisté sur la part de responsabilité du président Nicolas Sarkozy dans la crise actuelle. «La France n'est pas protégée parce qu'elle n'est pas bien présidée», a-t-il lancé.

Face à la stature de capitaine que le président a endossé ces dernières semaines à travers les communiqués de l'UMP, sommets à Bruxelles ou réunions du G20 à Cannes, le président du conseil général de Corrèze a estimé que cela n'était qu'un engagement de façade. Le sommet de Cannes «est sûrement l'épuisement d'une formule, celle du G20 et la confirmation des limites de Nicolas Sarkozy».

Sur le plan européen, il a proposé de renforcer le fonds européen de solidarité financière (FESF), la mise en circulation d'eurobonds en conformité avec la création d'«un gouvernement budgétaire» de l'Union européenne. Par ailleurs, il a fustigé les banques ayant des filiales dans les paradis fiscaux et a suggéré la création d'«une liste noire des hedge funds» (fonds spéculatifs, NDLR).

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters