Une édition spéciale de «Sgt Pepper's» des Beatles, pochette la plus chère du monde

la pochette spéciale de «Sgt Pepper» (Capitol Records).

Quelle est la pochette de disque la plus chère au monde? Le magazine spécialisé Record Collector (en accès payant) consacre un dossier à ce sujet dans son édition de décembre, en kiosque vendredi 4 novembre. En tête de son palmarès, une pochette spéciale de l’album Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band (1967) des Beatles.

«Parfois, une petite variante […] est très importante, spécialement en termes de valeurs et de rareté», explique la publication. Selon l’agence Press Association, qui résume le dossier, la pochette en question, évaluée à 70.000 livres sterling (plus de 80.000 euros) l’exemplaire, a été créée en décembre 1967 pour célébrer le succès de l’album: le célèbre collage de Peter Blake incluant des dizaines de célébrités (listées ici) a été retouché pour inclure les dirigeants de Capitol, la maison de disques américaine du groupe. Elle n’existerait qu’à cent exemplaires.

Fin 2009, John Tefteller, un collectionneur, avait raconté au Guardian sa découverte d'une de ces célèbres pochettes à l'occasion du rachat d'un lot de disques à la veuve d'un employé de Capitol:

«Au premier abord, j'ai pensé: "OK, c'est un exemplaire basique de Sgt Pepper. [...] Oh oh. Attend une minute. Il n'y a pas de Beatles là-dessus. Qui sont tous ces gens?»

Numéro de série et butcher sleeve

«La faim de collectionner des éditions limitées reste intacte chez les fans des Beatles», a expliqué à la Press Association Ian Shirley, le responsable du dossier chez Record Collector. Effectivement, les Beatles placent quatre autres pochettes dans le top 10. En seconde position figurent les cent premiers exemplaires, numérotés, de l’album blanc de 1968, évalués à 7.000 livres pièce: en novembre 2008, l’exemplaire numéroté 0000005 —sachant que ceux de 0000001 à 0000004 sont ceux des quatre Beatles— s’était vendu près de 25.000 euros sur eBay.

En huitième position, on trouve la pochette originale de la compilation américaine Yesterday and Today (1966), surnommée la butcher sleeve: on y voit les Beatles en tablier de boucher, couverts de morceaux de viande et de membres découpés de bébés en plastique. Cette pochette avait rapidement été retirée par le label, qui l’avait remplacée par une autre bien plus classique.

A noter, en dehors des Beatles, que figure en vingt-et-unième position du classements l’album The Return of the Durutti Column (1980), du groupe mancunien The Durutti Column: sa pochette était fabriquée en papier de verre (idée piquée à un livre du penseur français Guy Debord) afin d’abîmer les autres disques avec lesquels elle serait entreposée. En février dernier, nous l’avions incluse dans un top 10 des pochettes les plus originales de l’histoire.