Partager cet article

Le prince Charles affirme descendre de Dracula

 Château de Bran en Roumanie, mai 2009. Horia Varlan via Flickr CC License by

Château de Bran en Roumanie, mai 2009. Horia Varlan via Flickr CC License by

Le prince Charles, l’héritier du trône d’Angleterre, a déclaré être un descendant de Vlad l’Empaleur, le cruel chef de guerre roumain du XVe siècle qui a en partie inspiré le Dracula de Bram Stoker (1897), selon USA Today.

Il a fait cette révélation dans un documentaire non encore diffusé de la chaîne britannique Travel, dans laquelle il s’engage pour la protection des forêts de Transylvanie, en Roumanie. Plus tôt dans l’année, le prince s’est en effet rendu en Europe de l’Est et il est allé pour une journée dans la région où la légende de Dracula est née.

Selon lui, les généalogistes de la famille royale sont parvenus à établir cette filiation grâce à sa grand-mère, la reine Marie, épouse du roi George V. La BBC explique d’ailleurs que, comme le sanguinaire prince Vlad l’Empaleur, de nombreux membres de la famille d’Angleterre sont atteints de porphyrie, une maladie rare caractérisée par un manque chronique de fer, et notamment à l’origine du mythe des vampires.

Vlad Drac-ula, comme on l’appelait dans cette partie de Transylvanie, aurait été un prince cruel et assoiffé de sang. Selon la légende, il aurait empalé plus de 100.000 personnes, des prisonniers turcs mais aussi des négociants allemands, et des membres de la vieille noblesse de Transylvanie. Oubliée avec sa mort, cette mauvaise réputation s’est surtout propagée avec l’invention du personnage de Dracula imaginé par Bram Stoker. La BBC rappelle que Dracula veut dire «fils du diable» en roumain.

Chaque année, des milliers de touristes visitent le château de Bran en Transylvanie, là où Vlad l’Empaleur vivait. Le prince Charles a profité de son voyage en Roumanie pour célébrer le patrimoine naturel du pays, qu’il connaît d’ailleurs bien puisqu’il possède une demeure à Viscri, un village en pleine forêt transylvanienne, et une pommeraie à Malancrav.

Dans le documentaire sur les forêts roumaines, le prince milite pour la préservation de cet environnement:

«Nous avons l’obligation morale de préserver cette part de nature intacte et sauvage pour nos enfants.»

Selon CBS News, le prince Charles a qualifié la Transylvanie de «trésor national» pour la Roumanie, en raison de sa campagne préservée et de ses traditions agricoles vieilles de plusieurs siècles. 

Article modifié le 7/11/11: Mary est l'épouse et non le soeur du toi George V.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte