Life

Les Japonaises prêtes à payer pour avoir les dents qui se chevauchent

Slate.fr, mis à jour le 25.10.2011 à 9 h 55

légende Official US Navy Imagery via Flickr CC License by

légende Official US Navy Imagery via Flickr CC License by

Selon le New York Times, avoir les dents qui se chevauchent est la nouvelle mode pour les filles japonaises, si bien qu’elles sont de plus en plus à payer pour se les faire mettre artificiellement de travers.

Plus précisément, elles se font apposer des fausses dents sur celles existantes pour s’offrir une dentition en dents de scie. Ce phénomène vient à contre-courant de la norme, quand on sait que les Américains devraient dépenser une somme proche de 110 millions de dollars en 2012 pour se faire redresser, blanchir et réparer les dents, selon le Département américain de la santé et des services sociaux.

Ce nouveau détail mode, appelé «yaeba» en japonais ou «double denture», plaît beaucoup aux hommes là-bas. Comme l’explique Michelle Phan, une américano-vietnamienne, sur son blog, «au Japon, une fille qui a les dents qui se chevauchent est attendrissante, et cela montre qu’elle n’est pas parfaite. Et dans un sens, les hommes la trouvent plus accessible que si elle était absolument irréprochable».

D’ailleurs, quantité de blogs japonais sont consacrés à la «double denture», et les personnalités connues s’affichent ouvertement avec les dents qui déraillent.

Ce phénomène a son pendant occidental avec les dents du bonheur, comme le montre un article de The Week qui raconte comment Tyra Banks, qui anime la série America's Next Top Model, a conseillé à une candidate de se faire élargir l’espace entre ses deux dents de devant pour ressembler à l’actrice top model des années 1970, Lauren Hutton. Cet effet dents du bonheur donnerait un aspect «authentique», selon un article de Gawker.

Le docteur Emilie Zaslow, professeur assistant en communication à la Pace University de Manhattan, spécialiste du genre et de la beauté dans les sociétés de consommation, explique ce qui sous-tend ces phénomènes de mode dentaire:

«Les dents du bonheur sont souvent là chez les très jeunes avant les traitements d’orthodontie. Normalement, des dents qui se chevauchent signifient soit que certaines dents de lait ne sont pas tombées assez tôt et gênent les autres dents, soit que la bouche est trop petite. Se faire mettre artificiellement les dents de travers vise donc à exagérer le jeune âge et à sexualiser les jeunes filles.»

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte