Monde

Les médias devaient-ils montrer les images du cadavre de Kadhafi?

Slate.fr, mis à jour le 21.10.2011 à 12 h 10

Kadhafi mort, couverture du Daily Telegraph

Kadhafi mort, couverture du Daily Telegraph

Ce 21 octobre, de nombreux journaux, chaînes de télévision montrent la photo (AFP) et la vidéo (Al Jazeera) du cadavre du colonel Mouammar Kadhafi, l'ex-leader libyen tué la veille. Libération, France-Soir, The Sun, The Times, Daily Mirror, The Guardian, The Daily Telegraph, The International Herald Tribune, pour les journaux, Fox News, CNN, Al Jazeera pour les chaînes de télévision pour n’en citer que quelques-uns.

Couverture de Libération, 20 octobre 2011.

Couverture de Libération, 21 octobre 2011.

Couverture du Daily Telegraph, 20 octobre 2011.

Couverture du Daily Telegraph, 21 octobre 2011.

Couverture du Sun, 21 octobre 2011

Voir ces images reproduites en une de dizaines de journaux en a choqué plus d'un, et amené les médias à se justifier.

La photo du cadavre de Kadhafi joue un rôle important de preuve de sa mort, selon un article de The Atlantic Wire. Et cela d’autant plus que les informations divulguées ces derniers mois par le Nonseil national libyen de transition ont été peu fiables.

Michel Poivert, professeur en histoire-géographie et directeur de la rédaction d’«Etudes photographiques» explique dans une interview à 20minutes.fr que «l’image de Kadhafi passe en une des sites d’information, montrant la mort du tyran sans aucune précaution quant à l’éthique, sans protection ou respect de la personne. Alors qu’on ne peut jamais montrer un soldat américain blessé… Cette image est finalement très politique: elle atteste du fonctionnement de la politique des alliés en Libye».

Face à cette polémique, certaines rédactions et chaînes de télévision ont dû justifier leur décision de divulguer les images du despote mort. Ainsi, Fox News explique par l’intermédiaire de son porte-parole que «il y a souvent des doutes en ce qui concerne des annonces de mort au Moyen-Orient, or sur la vidéo –d’Al Jazeera– la mort de Mouammar Kaddhafi ne fait pas l’ombre d’un doute après qu’il a été capturé, et blessé par balles aux deux jambes et à la tête».

La divulgation de ces images sanglantes contraste avec la décision de Barack Obama, en mai, de ne pas montrer de photos de la «boîte crânienne défoncée par les balles d’Oussama ben Laden». Il avait invoqué des raisons de sécurité nationale et de décence, comme on peut lire dans un article de The Atlantic Wire.

Le président américain avait déclaré qu’il estimait important que «des photos très crues de quelqu’un qui a reçu une balle dans la tête ne circulent pas pour servir d’incitation à une nouvelle flambée de violence, ou d’outil de propagande» dans une interview pour 60 minutes diffusée le 8 mai.

A l'époque, l'ex-chroniqueur de Slate.com Jack Shafer critiquait l'hypocrisie de cette décision, notant qu'il est «difficile d’imaginer qu’une photo de Ben Laden pousserait al-Qaida et ses partisans à des niveaux de rage que son élimination n’aurait pas déjà suscités», et affirmant que cacher ces photos revenait «à sous-estimer ce qui fait tiquer al-Qaida, à infantiliser la nation [et à créer] un précédent pour “les informations trop atroces pour être révélées”».

Quant au débat sur la publication par les grands médias des photos de Kadhafi, il estime sur Reuters qu'il «semble un peu désuet à l'ère d'Internet».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte