Culture

Amélie Poulain, 10 ans après, toujours un carton

Temps de lecture : 2 min

Montmartre Valdiney Pimenta via Flickr CC License by
Montmartre Valdiney Pimenta via Flickr CC License by

Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain a fait un carton il y a 10 ans au cinéma et continue de faire rêver en 2011. Au-dessus de la rue Lepic à Paris, que l’on traverse souvent dans le film, la présence d’un panneau «bienvenue dans le quartier d’Amélie Poulain» en atteste.

Les clés de son succès longue durée? Selon l’article du Guardian, ce sont les ingrédients du film –nostalgie et rêve– qui sont intemporels.



Bande annonce du Fabuleux destin d'Amélie Poulain

Avec Montmartre, ses crèmes brulées, ses petits bistrot, l’univers d’Amélie Poulain, cette jeune fille un tantinet voyeuriste, jouée par Audrey Tautou, donne à voir un Paris nostalgique et un peu «old school». Il n’a donc pas besoin de s’adapter au XXIe siècle, puisqu’il est par nature hors du temps, et exclusivement réservé aux rêveurs.

A sa sortie, le film français de Jean-Pierre Jeunet fut un succès incroyable qui a permis de récolter 173,9 millions de dollars dans le monde. Troisième film le plus projeté à l’international, (derrière La vie est belle par exemple) Amélie –comme il s’appelle à l’étranger– a fortement contribué à l’expansion des films grand public des années 2000 non anglophones dans le monde, tout comme Slumdog Millionnaire (indien), La vie des autres (allemand) qui l’ont suivi.

Newsletters

La mode de Jean Paul Gaultier est morte, la mode aussi

La mode de Jean Paul Gaultier est morte, la mode aussi

Ce dernier défilé marque la fin d'une époque.

Cinéma en ligne, y a pas que Netflix! Il y a même beaucoup mieux

Cinéma en ligne, y a pas que Netflix! Il y a même beaucoup mieux

L'offre (légale) de cinéma en ligne est aujourd'hui pléthorique, et peut permettre à chacun·e d'avoir le plaisir de la découverte grâce au travail de programmation des sites les plus innovants.

Ce que j'ai appris en écrivant sur l'Holocauste, c'est qu'il peut se reproduire demain

Ce que j'ai appris en écrivant sur l'Holocauste, c'est qu'il peut se reproduire demain

[BLOG You Will Never Hate Alone] S'en souvenir n'est pas seulement un devoir de mémoire. C'est aussi une nécessité pour échapper à sa répétition.

Newsletters