Life

Les faux matchs, la nouvelle frontière des paris sportifs

Slate.fr, mis à jour le 19.10.2011 à 15 h 39

Une salle de paris sportifs dans un casino à Las Vegas Chad Davis via Flickr CC License by

Une salle de paris sportifs dans un casino à Las Vegas Chad Davis via Flickr CC License by

Les magouilles des paris sportifs pouraient avoir pris une nouvelle allure. Ou plutôt un air de fantôme. La nouveauté en question, dont ont été alertés plusieurs enquêteurs de la Fifa, comme le révèle le Telegraph, consiste en parier sur des matchs qui n'ont jamais eu lieu, notamment en Asie et probablement dans quelques pays arabes.

Comment faire parier sur des matchs fantômes? Les bookmakers ne sont pas forcément dans la combine quand ils postent les cotes des matchs en question. Des personnes sont engagées pour commenter en temps réel l'évolution des matchs, faisant ainsi évoluer la cote des paris sportifs. Ils sont sans doute également aidés par des personnes à l'intérieur des fédérations nationales, racontent les enquêteurs au Telegraph.

La Fifa est actuellement, par ailleurs, en train d'enquêter sur une situation plutôt étrange: une supposée fausse équipe de football du Togo a joué un match contre le Bahreïn, se concluant par une défaite 3 à 0 pour le Togo. Une des raisons pour lesquelles la Fifa assure que les fédérations doivent lui communiquer l'ensemble du calendrier.

L'économie légale et illégale des paris sportifs est lucrative: le chef de la sécurité de Fifa, débarqué d'Interpol, Chris Eaton, estime sa valeur à près de 1.000 milliards de dollars. Ceci force ainsi l'imagination des magouilleurs qui pourraient y trouver leur compte avec des matchs truqués par exemple où l'issue du jeu est déterminée au préalable conditionnant un arrangement financier entre les deux équipes.

Récemment, le père et l'oncle de l'attaquant de Manchester United, Wayne Rooney, ont été arrêtés puis libérés sous caution dans le cadre d'une enquête sur un match du championnat de football écossais entre Motherwell et Hearts où un joueur de l'équipe de Motherwell, Steve Jennings, pourrait avoir volontairement cherché le carton rouge. Peu de temps avant le début du match, les bookmakers avaient remarqué un grand nombre de paris sur l'exclusion d'un joueur pour ce match.

Avec les JO de Londres qui approchent, les craintes se veulent insistantes sur la dérive des marchés de paris sportifs. «Si la naïveté est le plus grand problème, le ton pompeux est le second. Il faut éviter l'emphase, parler aux gens sur le terrain et négocier avec les personnes qui sont directement associées aux criminels, joueurs et officiels tous les jours», propose Chris Eaton.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte