Monde

Le Kraken aurait bel et bien existé

Slate.fr, mis à jour le 12.10.2011 à 12 h 23

Capture d'écran du film Pirates des Caraibes 2. Walt Disney Pictures

Capture d'écran du film Pirates des Caraibes 2. Walt Disney Pictures

Vous vous souvenez de la pieuvre monstrueuse de Pirates des Caraïbes 2 qui détruit et avale un navire entier en quelques secondes? Ou de cette immense bestiole pleine de dents et de tentacules relâchée par Zeus, alias Liam Neeson dans Le Choc des Titans, après avoir prononcé cette phrase devenue un mème: «Release the Kraken»? Ce monstre marin, tiré de la mythologie nordique et qui inspire beaucoup Hollywood depuis quelques années, aurait vraiment existé selon FoxNews. Des fossiles de ses victimes ont en effet été retrouvés dans ce que des scientifiques pensent être son antre.

Des ossements d’ichthyosaures de la taille d’un bus scolaire (à peu près 14 mètres) datant du Triassic, période qui a commencé il y a 248 millions d’années et qui a duré à peu près 42 millions d’années, ont été retrouvés au même endroit et dans des positions inhabituelles.

Pour Mark McMenamin, paléontologue au collège Mount Holyoke dans le Massachusetts, ces reptiles géants ne sont pas morts accidentellement comme on le pensait avant. La disposition des ossements suggèrent qu’ils ne sont pas morts en même temps, et plus bizarre encore elle révèle même que les os ont été déplacés et réarrangés de manière volontaire comme le font les pieuvres actuelles selon Live Science.

Mark McMenamin soutient que c’est l’œuvre d’une créature proche d’une pieuvre, qui a noyé les ichthyosaures ou leur a brisé le coup avant de les emporter dans sa tanière. Pour qu’un «kraken» ait pu faire une telle chose, les paléontologues estiment que la bête devait mesurer près de 30 mètres, ce qui fait deux fois plus qu’un énorme calamar, et devait avoir de nombreux tentacules comme les coléoïdes.

Mais où est donc passé ce kraken? FoxNews explique que les pieuvres ont des corps de mollusques qui ne se fossilisent pas. Les scientifiques ne s’attendent donc pas à retrouver des traces de cette bestiole qui a dû mourir il y a plus de 200 millions d’années. Seul son bec, ou sa bouche peuvent se fossiliser, mais les chances de les retrouver près des ossements des ichtyosaures sont vraiment très minces.

Vous ne serez donc probablement jamais si le kraken ressemblait à ça:

Ou à ça:

En tout cas «Release the kraken», la phrase mythique de Liam Neeson dans le film Le Choc des Titans a fait des émules, et maintenant tout le monde peut réaliser des montages photo ou vidéo et faire marcher son imagination.

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte