Monde

Joe le Plombier veut devenir Joe le Représentant

Temps de lecture : 2 min

Joe the plumber in Elyria today / ronnie44052 via Flickr CC License By

Joe le Plombier est de retour! De son vrai nom Samuel Joseph Wurzelbacher, il avait apostrophé Barack Obama sur les effets d'une de ses propositions sur sa PME pendant sa campagne en 2008, juste avant le dernier débat présidentiel. La complainte de Joe sur les impôts prévus par Obama avait été reprise par son concurrent à l'élection John McCain, pour intégrer le message républicain (on voit d'ailleurs Cindy McCain en arrière plan de la photo ci-dessus, prise lors d'un meeting fin octobre 2008).

Trois ans plus tard, Joe le Plombier veut devenir Joe le Représentant, rapporte Capital New York: il va être candidat au Congrès en 2012 pour le neuvième district de l'Etat d'Ohio.

Mauvaise nouvelle pour lui, explique le blogueur politique de Slate.com Dave Weigel: il aurait dû se présenter en 2010. Depuis 2012, son district est encore plus démocrate qu'avant (Obama y avait gagné avec 36 points d'avance en 2008). Considéré auparavant comme un siège D+10 –c'est à dire que le district donne généralement 10 points de plus aux démocrates que le reste du pays–, le poste auquel il aspire est désormais coté à D+17.

Weigel conclut:

«On aura toujours Joe Wurzelbacher, pseudo célébrité, dans la nature. Mais à moins d'un miracle, on n'aura jamais à parler de Joe Wurzelbacher, membre du Congrès.»

Slate.fr

Newsletters

Combien de personnes sont tuées par des volcans?

Combien de personnes sont tuées par des volcans?

Le Kilauea, à Hawaï, est en éruption depuis plusieurs semaines. Heureusement, il n'a fait aucune victime.

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

Durant la guerre d'Espagne, Alphonse Laurencic a dessiné des cellules de l'enfer à Barcelone: les «checas».

De plus en plus de jeunes filles abandonnent l'école au Cachemire

De plus en plus de jeunes filles abandonnent l'école au Cachemire

Leurs parents veulent les préserver des violences du conflit qui touche la région.

Newsletters