Life

A Londres, les meurtres touchent surtout les moins de 30 ans

Slate.fr, mis à jour le 06.10.2011 à 17 h 20

Scène de crime en Ecosse, le 02 juillet 2007. REUTERS/David Moir

Scène de crime en Ecosse, le 02 juillet 2007. REUTERS/David Moir

La police de Londres vient de rendre publique une base de données des meurtres qui ont eu lieu dans la ville depuis 2006. Selon le Guardian, qui a réalisé une infographie afin de mieux visualiser les chiffres, cette mine d’information éclaire d’un jour nouveau la criminalité de la capitale britannique.

Dans la base de données, plus de 837 meurtres enregistrés par la police londonienne sont détaillés, avec la date, l’âge de la victime et le quartier où le corps a été retrouvé. Le Guardian précise qu'il y a environ 600 meurtres par an au Royaume-Uni, dont 100 à 150 à Londres (à titre de comparaison, en 2009, il y a eu 682 homicides en France, dont 100 à Paris et 289 dans toute l'Ile-de-France).

L’infographie du Guardian révèle qu'une grande majorité des victimes sont des jeunes: 433 des victimes tuées ont moins de 30 ans, et presque 200 moins de 21 ans. Les deux quartiers les plus meurtriers sont aussi les plus pauvres de la ville: Lambeth et Newham.

La plupart des affaires ont été résolues, et se sont finies par un jugement. Seulement 124 meurtres n’ont pas été élucidés, ce qui fait 85,2% de cas élucidés pour Londres, chiffre légèrement au-dessus de la moyenne nationale (83%).

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte