Culture

Serait-ce la fin des Simpsons?

Temps de lecture : 2 min

Les Simpsons / Site officiel
Les Simpsons / Site officiel

Si les négociations financières entre les studios Fox et les six acteurs qui prêtent leurs voix aux Simpsons restent dans l’impasse, ce pourrait bien être la fin de cette série fétiche américaine selon un article de The Daily Beast du 4 octobre.

Entre eux, il ne s’agit pas de la première friction, mais pour la première fois depuis un quart de siècle de marchandage, les studios Fox ont affirmé que si les acteurs n’acceptaient pas la réduction de salaires de 45% qu’ils leur imposent, la série allait tout simplement disparaître. L’ultimatum a été lancé lundi 3 octobre.

Les acteurs avaient d’abord proposé, fin septembre, que leurs salaires ne soient baissés que de 30%, avec en compensation un pourcentage des droits sur les vêtements, tasses, timbres, DVD et tout l’attirail de marchandising de la marque des Simpsons. La proposition avait été refusée.

Cette série animée, dont ce sera la 23e saison au printemps prochain est pourtant un véritable succès. Elle est la vache à lait de la chaîne et le point d’ancrage aux heures de grande écoute. Créée par James L Brooks et Matt Groening en 1987, elle est une satire hilarante des angoisses de la classe moyenne du mid-west américain.

Cette série est même devenue un véritable phénomène culturel, selon un article du Telegraph du 27 septembre. Elle a déjà été récompensée de 27 Emmy Awards –une consécration à Hollywood. Cette petite famille de la ville fictive de Springfields fait l’objet de la plus longue série télévisée de l’histoire –24 ans– dont ce devrait être le 500e épisode dans quelques mois. Ses personnages Homer, et Marge, les parents, et leurs enfants Bart, Lisa et Maggie sont devenues des stars internationales.

Un projet de créer une chaîne uniquement dédiée à la série, et qui diffuserait les épisodes 24h sur 24, a même été sérieusement avancé par la direction de la chaine.

C’est Homer Simpson lui-même qui dit dans un des épisodes: «La réponse aux problèmes de la vie ne se trouve pas au fond d’une bouteille mais à la télévision», selon un article du Telegraph du 26 septembre.

Newsletters

«Pleasure», la pornographie comme modèle et comme défi

«Pleasure», la pornographie comme modèle et comme défi

Le film de Ninja Thyberg accompagne une jeune fille dans les méandres de l'industrie du hard californienne.

Dave Chappelle n'a pas changé, c'est nous qui nous sommes trompés sur son compte

Dave Chappelle n'a pas changé, c'est nous qui nous sommes trompés sur son compte

On a cru que l'humoriste était progressiste, ce n'est pas le cas.

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

La brillante adaptation du chef-d'œuvre de Balzac par Xavier Giannoli réussit l'évocation d'une époque passée en suggérant le présent, mais surenchérit sur la noirceur au risque d'un dangereux déséquilibre.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio