Monde

Poutine, réincarnation de Saint-Paul

Slate.fr, mis à jour le 04.10.2011 à 15 h 37

Une poupée russe à l'effigie de Vladimir Poutine monkeyatlarge via Flickr CC License by

Une poupée russe à l'effigie de Vladimir Poutine monkeyatlarge via Flickr CC License by

Vladimir Poutine, qui a annoncé qu'il briguerait la présidence de la Russie en mars 2012, n'est pas avare de soutiens. Après avoir reçu celui de jeunes filles invitant à se déshabiller pour l'encourager, une secte considère l'actuel Premier ministre comme la réincarnation de Saint-Paul.

De la même façon que l'apôtre a d'abord persécuté les chrétiens avant de se convertir, Vladimir Poutine a été un officier du KGB, qui a détruit une partie des églises durant l'ère sovétique, avant d'accèder à la présidence en 2000 où le «Saint-Esprit est venu à lui», raconte la mère Fotina au Spiegel.

A l'est de Moscou, dans le village de Bolshaya Elnya, la mère Fotina, qui croit être elle-même la réincarnation de Jeanne d'Arc, dirige une secte, composée de femmes russes orthodoxes, et vouée au culte de Poutine.

«Nous prions tous les jours pour qu'il retourne au Kremlin.»

Un culte de la personnalité dont 57% de Russes en observent les signes dans leur vie quotidienne, d'après un sondage revelé par Der Spiegel. Avant d'être la mère Fotina, Svetlana Frolova a fait de la prison pour détournement de fonds publics et a ouvert un «centre de la médecine cosmo-énergétique» et un «temple de la Résurrection de la Russie».

Ce n'est pas la première fois que les attributs divins de Poutine, qui multiplie les casquettes tel un «Action man» comme le note un diaporama de The Atlantic, sont mis à l'honneur. «Je pense que Poutine est un homme que Dieu et le destin ont envoyé à la Russie alors qu'elle connaît une période difficile», avait ainsi affirmé en juillet Vladislav Sourkov, chef adjoint de l'administration présidentielle russe.

Pour le père Alexei de l'église orthodoxe locale, interrogé par The Telegraph en mai, quand la secte avait commencé à faire parler d'elle, «les soi-disant enseignements de la mère Fotina sont un mélange absurde de christianisme orthodoxe et catholique, des sciences occultes, du bouddhisme et de théorie politique». Une perplexité partagée par le porte-parole de Vladmir Poutine, Dmitri Peskov, qui n'avait jamais entendu parler de ce groupe religieux. «C'est impressionnant qu'ils tiennent le travail du Premier ministre en si haute estime, mais je voudrais leur rappeler un autre commandement principal qui est celui de ne pas vénérer de fausses idoles.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte