Life

En période de fertilité, les femmes parlent plus aigü

Slate.fr, mis à jour le 03.10.2011 à 15 h 47

voix de femme Kat Cole via Flickr CC License by

voix de femme Kat Cole via Flickr CC License by

Une étude récente montre que la voix des femmes change au moment de leurs périodes de fertilité. Mais, petit bémol: ces changements sont difficilement reconnaissables selon un article de Wired du 30 septembre 2011.

Julia Fischer, chercheuse spécialisée dans la voix au German Primate Center à Göttingen, a voulu savoir si les femmes, comme les primates, envoient des signaux vocaux pour faire comprendre qu'elles sont fertiles. «Les autres espèces exposent leur fertilité avec des signes très clairs, comme les macaques de Barbarie, qui enflent», explique-elle.

Elle a donc, avec son équipe, décrypté la voix de 23 femmes allemandes à différents stades de leur cycle. Les résultats de leur étude est publiée dans le journal PlosOne.

Ils ont constaté que la voix des femmes se fait effectivement plus aiguë juste avant l’ovulation –en pleine fertilité–, mais également après l’ovulation, au moment où la fertilité est la plus faible. Leur conclusion est donc que, si les femmes envoient bien des signaux vocaux aux hommes pour les prévenir de leur fertilité (de manière inconsciente), ces signaux ne sont pas clairs.

Les recherches de Gregory Bryant, chercheur à l’université de Californie sur les changements vocaux dûs à l’ovulation, corroborent ceux de Fischer: chaque femme a effectivement la voix plus aigüe juste avant et après l’ovulation, mais ces transformations ne sont perceptibles que pour quelqu’un qui la connaît bien.

Les recherches sur l'ovulation des femmes sont nombreuses: elle ont montré par exemple que ces dernières affichent inconsciemment leur fertilité en s’habillant de façon plus sexy, dégageant une odeur plaisante pour les hommes (même si cette histoire d'odeur est contestable) et auraient davantage confiance en elles.

Certaines sont plus ou moins douteuses, exploitées à des fins de marketing, comme le relevait Jessica Grose dans un article paru le 10 septembre 2010 sur Slate.fr. Ainsi, celle de Kristina Durante publiée en août 2010 qui montre que les femmes achètent des vêtements plus sexy pendant leur période d’ovulation.

«Durant ce pic de fertilité, les femmes, qui choisissent inconsciemment des produits qui les mettent davantage en valeur sont mues par le désir d'éclipser des rivales potentielles.»

Cette étude, vise donc à améliorer la stratégie des publicités à destination des femmes. Kristina Durante ne s’en défend pas:

«Nos résultats indiquent que pour de nombreux produits destinés au marché féminin, il serait bien plus efficace de solliciter les femmes ou de leur envoyer courriers publicitaires, bons de réduction et newsletters durant cette fenêtre de quelques jours pendant laquelle elles ovulent»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte