Life

Si les hommes sont si forts, c'est grâce aux animaux

Slate.fr, mis à jour le 03.10.2011 à 15 h 50

Grotte de Lascaux. REUTERS/Philippe Wojazer

Grotte de Lascaux. REUTERS/Philippe Wojazer

Les animaux nous auraient-ils aidés à maîtriser la nature? Voilà l’étrange idée qu’une anthropologiste américaine de l’université de Pennsylvanie, Pat Shipman, soutient pourtant dans un livre sur l’impact de la relation intense qu’entretenaient nos ancêtres avec les animaux. Selon Pat Shipman, interagir avec eux a permis aux hommes de concevoir les premiers outils, et de développer une aptitude à communiquer, nous apprend le Guardian.

Les plus anciennes traces de connexion entre hommes et animaux datent d’il y a 2,5 millions d’années, explique Pat Shipman, quand certains de nos ancêtres ont commencé à construire des instruments, dont les restes ont été retrouvés en Afrique de l’est, qui servaient pour le dépeçage des animaux morts.

Au début, ses outils n’étaient pas des armes pour la chasse, ils n’ont été utilisés que pour découper les carcasses des animaux tués par des prédateurs et en tirer ce qui était mangeable. C’est là le point essentiel, affirme Pat Shipman dans son livre The Animal Connection qu'on retrouve sur le site Psychology Today:

«Jusqu’à ce stade, les hommes étaient une espèce de proies. Les carnivores nous mangeaient. Puis ils ont commencé à récupérer de la nourriture avant de se lancer dans la chasse. La viande était pour nos ancêtres une merveilleuse et riche source de subsistance. Néanmoins, la récupération de nourriture nous laissait encore bien vulnérables. […] Pour survivre, on a donc beaucoup appris sur le comportement de nombreuses espèces, celles que nous voulions tuer et celles que nous voulions éviter.»

Finalement cette connaissance de plus en plus grande de la nature et des différentes espèces a été cruciale pour notre survie. Pour Pat Shipman, les peintures des grottes de Lascaux, vieilles de plus de 20.000 ans, sont révélatrices de l’importance que les humains accordaient aux animaux:

« Il n’y a pas de paysage, et les hommes ne sont peints que de manière très rudimentaire. Par contraste, les peintures de lions, de cerfs, de chevaux, et de taureaux sont magnifiques. Nous étions obsédés par les animaux parce que notre vie dépendait de nos relations avec eux.»

Peu de temps après les grottes de Lascaux, les premiers animaux ont été domestiqués, d’abord le chien, puis le cheval, et après les moutons. Cette relation particulière qu’on entretient avec certains animaux, elle se voit maintenant dans notre désir d’avoir des animaux de compagnie, explique Pat Shipman:

«Les humains représentent la seule espèce sur terre qui a des relations personnelles avec des membres d’une autre espèce. […] C’est parce que nous avons développé des liens si étroits avec certaines espèces depuis 1.000 ans, et parce que nous sommes faits pour nous identifier à d’autres créatures.»

Dans un article de Slate, Emily Yoffe évoque aussi Meg Daley Olmert auteure du livre Made for Each Other [Fait l'un pour l'autre] qui explore le lien entre l'homme et l'animal. Meg Daley Olmert est aussi convaincue que les hommes et les animaux ont évolué ensemble, et elle affirme que notre instinct de chasseur nous vient justement d'une certaine proximité avec les loups:

Un grand nombre de biologistes, d'archéologues et d'anthropologues estiment que l'une des raisons pour lesquelles nous sommes si différents des primates, est que les loups nous ont beaucoup appris sur nos affinités avec eux et notre comportement de chasseur. Du reste, leur métamorphose en chien a commencé bien plus tôt que ce l'on suppose généralement (il y a quelque 135.000 ans et non pas 14.000). Olmert décrit une coévolution agréable, au cours de laquelle nous étions devenus si proches des loups de plus en plus apprivoisés que nous pouvions allaiter les louveteaux. Les sécrétions d'ocytocine des loups et des humains lors de nos rencontres intimes rendaient chaque espèce plus douce et bienveillante à l'égard de l'autre.

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte