Monde

Le ranch du républicain Rick Perry s'appelait «tête de nègre»

Slate.fr, mis à jour le 03.10.2011 à 10 h 32

Rick Perry à New York le 20 septembre 2011, REUTERS/ERIC THAYER

Rick Perry à New York le 20 septembre 2011, REUTERS/ERIC THAYER

Les chargés de campagne du candidat à l’investiture républicaine Rick Perry tentent de minimiser les effets néfastes d’un article paru dimanche 2 octobre dans le Washington Post. Le journal de la capitale américaine y décrit le ranch de chasse où Perry invite régulièrement des législateurs et ses amis, qui a porté pendant longtemps le nom à connotation raciste de «Niggerhead» («Tête de nègre»).

Le nom, inscrit en lettres peintes sur une grosse pierre à l’entrée de la propriété de plus de 400 hectares, était utilisé pour désigner le domaine où la famille Perry chasse depuis le début des années 1980 bien avant que la famille Perry en fasse l'acquisition. Mais selon le journal, la pierre et le nom sont restés bien après que Perry et son père ont commencé à y chasser. Le Washington Post écrit:

«Dans des temps plus anciens, le nom écrit sur le rocher avait été donné à de nombreuses montagnes et ruisseaux à travers le pays. Mais au fil du temps, les groupes de défenses des droits civils et les agences gouvernementales ont réussi à changer ces noms, ainsi que d’autres appellations à caractère raciste qui recouvraient le territoire.

Mais le nom de ce terrain n’a pas changé pendant plusieurs années après qu’il a été associé à Rick Perry, d’abord en tant que citoyen particulier, puis en tant que représentant de l’Etat et enfin que gouverneur du Texas. Certains locaux l’appellent encore comme ça.»

Interrogé sur le sujet, Rick Perry a répondu que le mot sur le rocher était «un nom offensant qui n’a pas sa place dans le monde moderne». Mais le nom du domaine, et ses alentours, qui ont longtemps eu la réputation de ne pas être accueillants envers les afro-américains, sont revenus hanter Perry, qui a grandi au Texas du temps de la ségrégation raciale et qui a souvent affirmé que sa jeunesse a forgé son conservatisme politique.

Les responsables de la campagne du gouverneur affirment que l’article du Washington Post est mensonger, rapporte le site Politico. Ils ont publié le communiqué suivant:

«De nombreuses affirmations de l’article sont incorrectes, incohérentes et anonymes, y compris l’insinuation selon laquelle Rick Perry a emmené des groupes sur la propriété alors que le mot sur la pierre était encore visible. Le seul fait cohérent de l’article est que le mot sur la pierre a été recouvert de peinture et obscurci il y a de nombreuses années.»

Rick Perry est devenu en quelques semaines un des favoris à l’investiture républicaine pour affronter Barack Obama aux élections présidentielles de 2012.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte