Monde

Une actrice lesbienne expulsée d'un avion pour un baiser

Temps de lecture : 2 min

Photo officielle de la série The L Word
Photo officielle de la série The L Word

Une actrice lesbienne de la série américaine The L Word affirme avoir été expulsée d’un avion de la compagnie Southwest Airlines lundi 26 septembre pour avoir embrassé une femme, rapporte le Washington Post. Selon Leisha Hailey, un membre du personnel de cabine lui a expliqué que d’autres passagers s’étaient plaints après avoir assisté à la marque d’affection. L'actrice a lancé un appel au boycott de la compagnie sur Twitter, écrivant notamment:

«Je connais plein de familles homosexuelles que j’aimerais leur présenter. Boycottez Southwest si vous êtes gays. Ils ne nous aiment pas.»

La compagnie aérienne a répondu sur son site Internet qu’Hailey a été approchée «au seul motif du comportement et non du genre». Selon le communiqué de quatre phrases de Southwest Airlines, les passagers ont qualifié le comportement d’excessif. Une discussion s’en serait suivie à bord de l’appareil, qui aurait atteint «un niveau qui faisait qu’il valait mieux la résoudre au sol».

Hailey a commencé sa carrière comme musicienne avant de devenir une des actrices de la série The L Word, qui raconte les vies d’une bande d’amies lesbiennes à Los Angeles. Elle y jouait le personnage d’Alice Pieszecki.

L’actrice et sa partenaire se trouvaient à bord d’un vol intérieur américain entre Baltimore et St Louis. Elles se sont embrassées alors que l’avion était en vol, et la discussion se serait produite à l’atterrissage de l’appareil. Hailey se dit victime de discrimination et affirme également sur son compte Twitter que la discussion du couple avec un membre du personnel de cabine a été enregistrée.

Têtu souligne que le site de Southwest a une page dédiée aux voyageurs gays. Southwest est également partenaire officielle de l’association de défense des droits des homosexuels GLAAD, dont un responsable a écrit au Washington Post:

«GLAAD a contacté Southwest pour leur demander que d’autres mesures soient prises en plus du communiqué pour être sûr que tous les clients se sentent à leur aise et bien accueillis pendant leurs voyages.»

Southwest semble s’être fait une spécialité de faire descendre des stars de ses avions pour des raisons douteuses: plus tôt dans le mois, le chanteur du groupe Green Day a été expulsé d’un avion pour avoir porté son pantalon trop bas, tandis que le réalisateur Kevin Smith a été gentiment prié de sortir d’un appareil parce qu’il était trop gros pour un seul siège.

Newsletters

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Dernière ligne droite avant l'investiture de Joe Biden, ce 20 janvier, à Washington. Une investiture à laquelle Donald Trump, en bon perdant, ne se rendra pas. Le 45e président des États-Unis a enfin admis sa défaite, dans les mots et dans les...

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

Au temple d'Uluwatu, les macaques ont mis au point un système de troc pour que les touristes leur donnent à manger.

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Parce que le service de sécurité chargé d'assurer la protection d'Ivanka Trump n'avait pas accès à ses toilettes, les contribuables américains ont déboursé 3.000 dollars par mois pour que les agents puissent se soulager.

Newsletters