Life

Plus les femmes ont du pouvoir, moins elles ont de relations sexuelles?

Slate.fr, mis à jour le 26.09.2011 à 19 h 06

 Couple à la plage, le 20 mars 2010. The Sean & Lauren Spectacular via Flickr CC License by

Couple à la plage, le 20 mars 2010. The Sean & Lauren Spectacular via Flickr CC License by

Une nouvelle étude révèle que les femmes «dominantes» prenant la plupart des décisions au sein du foyer, sont aussi celles qui ont moins fréquemment des relations sexuelles d'après le Huffington Post.  

Pour l’étude qui sera publiée en octobre 2011 dans la revue scientifique Journal of Sex, l’équipe de chercheurs de l’université John Hopkins dirigée par l’universitaire Michelle Hindin, a demandé à des femmes mariées la date de leur dernière relation sexuelle. Ils ont ensuite cherché à savoir qui de la femme ou de son mari a le dernier mot sur des sujets aussi variés que la santé et les courses alimentaires.

Selon le Telegraph, l’enquête a été faite dans 6 pays d’Afrique (Ghana, Mali, Rwanda, Uganda, Malawi et Zimbabwe). Dans ses pays, les chercheurs montrent que plus les femmes prennent de décisions et moins elles ont de relations sexuelles avec leur mari (environ 100 fois moins). Michelle Hindin résume ainsi le lien fort qu’il y a entre l’autorité de la femme et leur épanouissement sexuel:

«Plus le nombre de décisions que la femme déclare avoir pris est grand, en comparaison du nombre de décisions prises avec le conjoint, moins elle a de relations sexuelles et plus sa dernière relation sexuelle remonte loin dans le temps.»

Le Daily Mail précise quant à lui que cette situation n’est pas nécessairement subie par la femme, au contraire c’est le plus souvent le résultat d’un choix délibéré de vie sexuelle. Pour la coauteure Carie Muntiferin, étudiante à la Bloomberg School et interviewée sur le site d’information Health24.com, il est donc très important de mieux comprendre comment la femme envisage son rapport au sexe:

«Comprendre comment la position des femmes dans le foyer influence leur vie sexuelle est probablement très important pour la protection des droits sexuels des femmes, et pour les aider à avoir une vie sexuelle à la fois sûre et satisfaisante.»

Réaliser cette enquête dans ces 6 pays d’Afrique ne semble pas avoir été sans conséquence sur les résultats, glisse le Huffington Post qui fait référence à une autre étude menée par une équipe de l’université de Floride. Cette étude réalisée sur plus de 300.000 personnes de 37 pays différents révèle en effet que des relations homme-femme plus équilibrée conduisent à une sexualité plus intense. Dans les pays où il y a très peu d’égalité entre les sexes, c’est alors l’opposé qui est vrai.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
sexevie de meufhommefemmesFamille
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte