Monde

Des mamans américaines en colère contre Ben & Jerry's

Slate.fr, mis à jour le 23.09.2011 à 16 h 51

La glace Shweddy Balls de Ben & Jerry's

La glace Shweddy Balls de Ben & Jerry's

Un groupe de mamans américaines en colère tente de faire retirer de la vente le nouveau parfum de glace du célèbre fabricant Ben & Jerry’s. Non pas qu’il contienne trop de matières grasses pour leurs petits chérubins, mais tout simplement parce que le nom de la nouvelle variété, «Shweddy balls»,  est jugé trop obscène.

Le groupe One Million Moms, dont l’objectif est «de mettre fin à l’exploitation de nos enfants» et de résister à «l’immoralité, la violence, la vulgarité et l’impiété des médias du divertissement», a publié un appel à boycott sous forme de communiqué sur son site:

«Le vulgaire nouveau parfum a réussi à faire d’une chose aussi innocente qu’une glace quelque chose de repoussant. Pas vraiment ce que vous voudriez que votre enfant demande au supermarché.

[…] Par le passé, Ben & Jerry’s a sorti des glaces controversées comme la Hubby Hubby qui célébrait le mariage homosexuel. Il semblerait qu’offenser les clients soit devenu une tradition annuelle pour Ben & Jerry’s.»

D’où vient cette indignation? Le nom du parfum est en fait un hommage à un célèbre sketch dans l’émission culte américaine Saturday Night Live où l’acteur Alec Baldwin joue le rôle de Pete Shweddy, un faux invité qui vient présenter sa recette spéciale, les «Schweddy Balls», rapporte le blog The Two-Way du site de la National Public Radio (NPR). S’ensuit une (très) longue série de doubles sens grivois autour du mot «balls», qui signifie «boules» mais également «testicules» en argot.

Un sketch pas du tout du goût des mères de famille puritaines américaines, qui appellent les mamans du pays à harceler Sean Greenwood, le directeur des relations publiques de Ben & Jerry’s, d’emails pour obtenir l’arrêt de la production et menacer de boycotter la marque:

«Agissez! Envoyez un email à Sean Greenwood pour demander à ce qu’aucune nouvelle glace Shweddy Balls ne soit vendue. Demandez aussi à ce qu’ils arrêtent de produire d’autres lots avec ce nom ou tout autre nom offensant sous peine de ne plus acheter leurs produits.»

Contacté par NPR, Greenwood affirme qu’il a reçu «500 à 600 emails et communications […] dont 90% encourageaient l’entreprise à continuer ce qu’elle fait»:

«Avoir de l’humour fait partie de notre identité. Nous n’avons pas appelé le produit Shweddy Balls pour choquer, mais pour rendre hommage à un célèbre sketch de Saturday Night.»

Greenwood affirme que les ventes du nouveau produit se portent très bien et Ben & Jerry's continue à faire joyeusement la promotion de son produit.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte