Life

Combien y a-t-il de chance que le satellite UARS nous tombe dessus?

Slate.fr, mis à jour le 20.09.2011 à 18 h 06

Le satellite UARS, photo de la Nasa, REUTERS/NASA

Le satellite UARS, photo de la Nasa, REUTERS/NASA

Un satellite vieux de 20 ans doit s’écraser sur Terre dans la semaine, et les débris ont environ une chance sur 3.200 de toucher un être humain selon des officiels de la Nasa (en d’autres termes, c’est le risque qu’une partie de la carcasse atteigne une des 7 milliards de personnes qui peuplent la Terre, et non qu’elle touche une personne en particulier).

Le site d'information ABC News précise que vous avez en revanche 1 chance sur 21.000 milliards d'être touché personnellement par le satellite. Ce qui est finalement assez peu... En comparaison vos chances de toucher le gros lot à l’Euromillions sont de 1 contre environ 76 millions. Celles de gagner au loto sont de 1 contre 19 millions… Vous avez donc à peu près 1 million de fois plus de chance de gagner au loto que d’être touché par le satellite qui va bientôt s’écraser!

Les projections actuelles de la Nasa montrent que l’Upper Atmosphere Research Satellite (UARS, prononcez IOU-arz si vous voulez être cool) finira par succomber à la gravité de la Terre dans les prochains jours, avec un impact probable vendredi.

Mais, comme l’explique le Washington Post, même les vrais scientifiques à lunettes ne sont pas sûrs de quand et où l’impact aura lieu:

«Les satellites hors de contrôle ne s’écrasent pas selon des estimations précises, même pour les employés très friands de prévisions précises de la Nasa. L’incertitude autour du “quand” rend le “où” encore plus difficile à prévoir. Un petit changement dans le timing de l’entrée dans l’atmosphère se traduit par des milliers de kilomètres de différence dans le lieu de l’impact.»

Des responsables de la Nasa ont déclaré que la zone du crash pourrait être n’importe où entre les latitudes du nord du Canada et celles du sud de l’Amérique du Sud, soit quasiment la totalité de la surface de la Terre.

Mais les scientifiques de l’agence américaine affirment que les chances qu’une personne soit blessée lors de l’impact sont extrêmement faibles et que le satellite a plus de chances de finir sa course au fond des mers, rapporte Space.com.

Avant cela, le satellite devrait partiellement brûler lors de sa réentrée dans l’atmosphère, mais de nombreux souvenirs de l’espace devraient survivre au feu. Selon des scientifiques, le satellite va se désintégrer en une centaine de morceaux, dont un quart ont des chances de résister à la chaleur de la réentrée. La plus grosse pièce qui touchera la surface de la Terre pourrait peser jusqu’à plus de 130 kilos.

Que faire si vous trouvez un bout de débris qui pourrait appartenir au satellite? La Nasa est catégorique:

«Si vous trouvez quelque chose qui pourrait être une pièce de l’UARS, ne le touchez  pas. Contactez les autorités locales pour demander de l’aide.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte