Life

La plus grande banque de sperme ne veut plus des roux

Slate.fr, mis à jour le 20.09.2011 à 15 h 04

 Personne aux cheveux roux, 31 juillet 2010. istolethtev via Flickr CC License by

Personne aux cheveux roux, 31 juillet 2010. istolethtev via Flickr CC License by

Encore un exemple de la discrimination anti-roux... Cryos International, la plus importante banque de sperme au monde, vient de fermer ses portes aux donneurs roux, nous apprend le site d’information  le Telegraph. Pourquoi? Parce que, selon cette entreprise, nous serions nombreux à préférer donner à notre enfant les gènes d’un grand et beau brun plutôt que ceux d’un roux.

«Gardez votre semence pour vous», voilà un peu ce que signifie la décision de Cryos International selon CBS News, le directeur de la banque de sperme, Ole Schou, ajoutant en guise d’explication qu’il n’y a pas assez  de demande de gènes «roux».

Pour Ole Schou, l’offre a tellement augmenté ses dernières années, que la banque de sperme, ayant maintenant une liste d’attente de plus de 600 donneurs potentiels, peut se permettre d’être plus exigeante et de se concentrer sur les gènes qui sont prisés:

«Il y a beaucoup trop de roux par rapport à la demande. […] Je ne pense pas que vous allez choisir un donneur roux à moins que votre partenaire –par exemple l’homme, qui est stérile–  soit roux, ou à moins que la femme, qui est célibataire, a une préférence pour les roux. Et il n’y en a pas beaucoup, surtout ces derniers temps.»

Le Telegraph explique que ces gènes «se vendent très bien» dans un seul pays, l’Irlande, où les roux représentent plus de 10% de la population, contre environ 2% à 6% aux Etats-Unis d’après les chiffres du site kQED (ils ne représentent que 5% de la population en France).

Le site d’information ABC News précise que ce qui est le plus réclamé, ce sont les gènes d’hommes grands, aux cheveux foncés et aux yeux marrons. De plus si ce type de physique méditerranéen est très prisé dans les pays du sud de l’Europe, il l’est aussi dans les pays scandinaves où certains couples en ont assez de la progéniture «typique» avec cheveux blonds et yeux bleus. Selon ABC News, les gènes de donneurs indiens ont aussi du succès en Europe, malgré une offre qui reste très limitée en raison de l’interdiction d’exporter du sperme.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte