Monde

Pourquoi Facebook aura le même destin que Yahoo!

Slate.fr, mis à jour le 19.09.2011 à 16 h 32

Marc Zuckerberg à Cannes, le 23 juin 2010. REUTERS/Sebastien Nogier -

Marc Zuckerberg à Cannes, le 23 juin 2010. REUTERS/Sebastien Nogier -

Malgré ses 750 millions d’utilisateurs, Facebook est à présent sur le déclin et aura le même destin que Yahoo! selon un article de Datamation du 15 septembre.   

Facebook gagne encore des utilisateurs dans le monde, mais en perd dans les pays les plus influents: ceux-là même qui s’étaient rués sur le réseau social en premier. Les données les plus récentes montrent que pendant le mois de mai 2011 uniquement, Facebook a perdu 6 millions d’utilisateurs américains, 1,5 million de Canadiens  et des centaines de milliers d’utilisateurs anglais, norvégiens et russes.

Dans cet article, Mike Elgan explique que Facebook ne mourra pas, et continuera même à générer du trafic, de l’argent et à vivre indéfiniment. Tout comme Yahoo! en fait, dont, selon lui, on peine à se souvenir qu’elle était la compagnie la plus en vogue de la Silicon Valley à l’époque, avant que le portail ne décline au profit du moteur de recherche Google. Elle est passée de «perle de la Silicon Valley à un service obscur, une machine à acheter des entreprises pour ensuite les fermer», explique-il avant de poursuivre:

«Yahoo! n’a pas de vision, pas d’objectif, est devenu superflu. Yahoo! vivote comme un zombie, animé par une flamme appartenant au passé.»

Et il en sera ainsi de Facebook, car sa nouvelle stratégie consiste uniquement à copier le tout nouveau Google+ selon Elgan.

Il explique que Facebook a intégré Skype à son système, une semaine après que Google+ a sorti «hangouts», un système d’appels plus efficace moins cher que Skype. Echec. Facebook a cherché, ensuite, à mettre en place des catégories, comme celles utilisées par Google+ pour différentier les types de connaissances: «famille, amis, gens méprisés secrètement».

Deux exemples de copies parmi d’autres qui illustrent combien Mark Zuckerberg et son équipe n’en finissent pas de faire le tour des innovations technologies intéressantes, garder et intégrer les plus intéressantes  à Facebook afin de proposer toujours plus de  fonctions. Et c’est une des plus grandes forces de Facebook, explique un article de Slate.com avec ironie: copier gratuitement les meilleures idées, ouvertement, et en plus très bien.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte