Culture

Pourquoi Hollywood enchaîne les remakes des films de Patrick Swayze

Slate.fr, mis à jour le 16.09.2011 à 16 h 02

L'étoile de l'acteur Patrick Swayze sur Hollywood Boulevard à Los Angeles Tamsin Slater via Flickr CC License by

L'étoile de l'acteur Patrick Swayze sur Hollywood Boulevard à Los Angeles Tamsin Slater via Flickr CC License by

Qu’ont en commun les films Dirty Dancing, Point Break et Ghost? L’acteur Patrick Swayze, mort d’un cancer du pancréas il y a deux ans.

Et ses trois rôles iconiques sont sur le point de reprendre vie. Le réalisateur Kenny Ortega, connu pour avoir réalisé les volets du film à succès de Disney, High School Musical, assurera le remake de Dirty Dancing où Swayze incarnait le professeur de danse Johnny Castle. Alcon Entertainment a annoncé qu’une nouvelle version de Point Break, dans lequel Swayze interprétait le rôle d’un chef d’un gang de surfeurs, sera prochainement tournée. Par ailleurs, la comédie musicale inspirée du film Ghost, auquel participait également Demi Moore, arrive à Broadway.

«Pourquoi Hollywood est obsédé par les remakes des films de Patrick Swayze?» demande le blog Pop Watch d’Entertainment Weekly. Ce «rebond de la mort» –commun à celui que connaît actuellement la chanteuse britannique Amy Winehouse, décédée fin juillet, avec un pic de vente de ses albums– n’est pas une coïncidence. «Avant même que Swayze ne décède, il avait déjà réémergé comme une sorte de dieu de la nostalgie.»

La raison avancée est la diversité de ses rôles: «Swayze représente un quasi-équilibre parfait entre les stars invincibles des films d’action des années 1980 et la tendance moderne des protagonistes complexes à la Peter Parker/Jason Bourne.» Un point de vue partagé par le producteur du remake de Point Break, Michael De Luca, qui a qualifié le film de «méditation zen à partir d'un film d’action plein de testostérone».

Mais, ressusciter les films iconiques de Patrick Swayze fait partie d’une plus grande stratégie commerciale de l’industrie hollywoodienne, relève les Inrocks. Un retour fortement médiatisé qui ne plaît pas aux nostalgiques des eighties et de ses blockbusters phares comme Top Gun, Footlose ou Highlander. Un article de Reuters fait le point sur les réactions indignées des internautes quand le remake de Point Break a été annoncé, comme ce tweet du faux compte @BettyFckinWhite, clin d’œil à la célébre actrice américaine de feuilletons télévisés Betty White:

«Ils refont Point Break?! Fais attention Hollywood! Le fantôme de Patrick Swayze ne va pas être content!»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte