Life

Le bonheur appartient à ceux qui se lèvent tôt

Slate.fr, mis à jour le 16.09.2011 à 12 h 21

Une jeune fille endormie Ed Yourdon via Flickr CC License by

Une jeune fille endormie Ed Yourdon via Flickr CC License by

«Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt» est le type de phrases que l’on ne souhaite pas entendre de bon matin alors qu’on éteint la sonnerie insistante de notre réveil. Pourtant, une étude de l’université de Roehampton en Grande-Bretagne pourrait vous en convaincre, nous indique le Telegraph.

En moyenne, ceux qui se lèvent tôt (plus exactement avant 6h58) sont plus performants au travail et ont moins de chances de devenir dépressif, d'être stressé ou en situation de surpoids. «Les personnes du matin ont tendance à être en meilleure santé et plus heureuses, et leur indice de masse corporelle est plus faible», affirme  le docteur Joerg Huber, un des auteurs de l’étude, qui s’appuie sur les réponses de près de 1.100 adultes sur leur bien-être, leurs angoisses, leurs habitudes alimentaires et temps de sommeil.

Parce que les lève-tôt ont davantage de temps le matin pour faire le ménage et amener leurs enfants à l’école, leur bien-être s’en trouve amélioré, a expliqué Joerg Huber à une conférence de l’association des psychologues britanniques. «Peut-être que le mode de vie des lève-tôt est plus adapté à notre monde que celui des couche-tard.» Des «couche-tard» qui se lèvent en moyenne vers 8h54, selon le panel étudié par les chercheurs.

Motivés pour vous lever plus tôt? Le Huffington Post relaie les conseils de la coach Sophia David. Au menu de vos bonnes résolutions devraient figurer: un coucher avant minuit, régler votre alarme pour un réveil quinze minutes avant le moment où vous devez vous lever, un peu de sport ou de vélo avant d’aller au travail, vous persuader au réveil que vous allez passer une bonne journée et quelques minutes de méditation.

Néanmoins, cette étude ne s’ajoute qu’aux nombreuses discussions scientifiques qui ont trait aux heures de sommeil. Une autre étude de la London School of Economics (LSE) montre que le timing du sommeil reflète l’intelligence: les personnes avec des QI (quotients d’intelligence) plus élevés tendent à être plus actifs la nuit et à se coucher plus tard, tandis que ceux avec des QI plus bas tendent à se coucher plus tôt.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte