Monde

Troisième sexe: la nouvelle option des passeports australiens

Temps de lecture : 2 min

Un passeport australien Diana Parkhouse via Flickr CC License by
Un passeport australien Diana Parkhouse via Flickr CC License by

L'Australie autorise désormais les transgenres ou transsexuels à se déclarer comme tels dans leurs passeports en cochant une case «X». Les Australiens pourront s'identifier comme «homme», «femme» ou «X», même s'ils n'ont pas subi d'opération de changement de sexe. Il leur faudra juste obtenir une lettre de recommandation de leur médecin.

En revanche, cette mesure ne s'applique pas au certificat de naissance, qui reste le principal papier d'identité, dont le contenu relève des Etats où il est, pour la plupart, encore nécessaire de subir une opération chirurgicale pour changer d'identité.

Interrogé par ABC Australia, Connor Montgomery, devenu homme après avoir pris un traitement hormonal, se réjouit de l'initiative mais attend encore une réforme à l'échelle nationale. «Vous savez, avoir ce petit morceau de papier peut paraître insignifiant pour certaines personnes mais c'est important pour nous, c'est comme la dernière pièce d'un puzzle.»

La nouvelle mesure a été légitimée par le souci de réduire les tracas administratifs que ces personnes, à l'apparence qui ne correspondait pas quelquefois au statut indiqué sur leur passeport, pouvaient rencontrer. «La plupart des gens pensent que le fait de voyager librement, sans craindre de discriminations, va de soi. Cette mesure va accorder les mêmes libertés aux Australiens transgenres ou transsexuels», a déclaré le ministre de la Justice Robert McClelland, indique l'AFP.

Newsletters

Aux États-Unis, la guerre contre l'IVG ne fait que commencer

Aux États-Unis, la guerre contre l'IVG ne fait que commencer

Loin d'avoir mis fin à une controverse qui durait depuis près de cinquante ans, la fin du droit constitutionnel à l'avortement a accentué la polarisation politique entre États pro et anti-choix.

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan a suscité le courroux de la Chine

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan a suscité le courroux de la Chine

La présidente de la Chambre des représentants américains a atterri à Taipei le 3 août, lors de sa tournée asiatique. Pékin a répliqué avec des sanctions touchant l'île et les États-Unis et des manœuvres militaires.

La France révise sa stratégie en Afrique de l'Ouest pour faire face au djihadisme

La France révise sa stratégie en Afrique de l'Ouest pour faire face au djihadisme

Depuis son départ du Mali, en février, la France a perdu le centre névralgique de son dispositif militaire. Paris cherche désormais à consolider les liens avec le Niger et les pays du golfe de Guinée, où Bénin et Togo subissent de plus en plus d'attaques djihadistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio