Culture

Et si «Blanche-Neige» s'était appelé «7 petits hommes aident une fille»?

Slate.fr, mis à jour le 15.09.2011 à 10 h 45

Affiche française de «Blanche-Neige et les sept nains»

Affiche française de «Blanche-Neige et les sept nains»

Et si Disney avait intitulé Blanche-Neige et les Sept Nains «Sept petits hommes aident une fille», ou Bambi «Le petit faon qui grandit»? Début 1986, les pontes de Disney ont décidé de changer le titre d'un de leur films d'animation juste avant sa sortie: «Basile de Baker Street» est devenu «Le grand détective souris» (en France, Basile détective privé).

Le titre était plus clair, mais l'équipe de production du dessin animé était furieuse. Un de ses membres a alors fait part de son mécontentement en créant un faux mémo de Peter Schneider, responsable du département animation de Disney, annonçant le changement de nom rétroactif de tout le catalogue de Disney, dans un style aussi plat que celui de Basile (il a épargné Les Aristochats).

Le mémo a eu tellement de succès que le PDG de Disney de l'époque a convoqué le pauvre Peter Schneider qui n'avait rien fait, essayant de découvrir le créateur de la fausse annonce, et qu'il a même fini par se retrouver dans le LA Times.

Le journal racontait toute l'affaire le 29 juin 1986, expliquant que le département marketing était –évidemment– à l'origine du changement de titre de Basile, craignant qu'il fasse connaître au dessin animé le même sort que celui du Jeune Sherlock Homes (d'ailleurs renommé Le Secret de la pyramide en France) de Steven Spielberg: trop anglais pour les petits Américains.

L'équipe marketing a demandé son avis aux animateurs puis ne l'a pas suivi, ce qui a déclenché leur colère, et le mémo. Le responsable marketing de l'entreprise a fini par reconnaître que son équipe aurait pu être un peu plus délicate avec les animateurs:

«Ils travaillaient sur Basile depuis un long moment. Nous voir débarquer si tard dans le processus en disant "On veut changer ce truc sur lequel vous travaillez" a été difficile à accepter. Nous nous sommes mis d'accord que pour les prochaines sorties, nous travaillerions ensemble plus tôt.»

En attendant, le mal était fait et le mémo dans la nature. Le Los Angeles Times l'avait recopié, mais Letters of Note vient de faire encore mieux. Ce blog, dédié à retrouver des lettres/mots/télégrammes drôles ou d'exception, a mis la main sur le mémo, et l'a publié:

Cliquez sur le mémo pour le voir en plus grand

Voici la liste des faux titres, saurez-vous deviner l'oeuvre originale (vous pouvez nous faire part de vos suggestions en commentaire)?

1 Sept petits hommes aident une fille

2 Le garçon de bois qui devint un vrai garçon

3 Couleur et musique

4 Le merveilleux éléphant qui pouvait voler

5 Le petit faon qui grandit

6 La fille avec les chaussures transparentes

7 La fille dans un monde imaginaire

8 Les enfants volants extraordinaires

9 Deux chiens amoureux

10 La fille qui a paru mourir

11 Des chiots enlevés

12 Le petit garçon qui deviendrait roi

13 Un garçon, un ours, et un gros chat noir

14 Les Aristochats

15 Robin des Bois avec des animaux

16 Deux souris sauvent une fille

17 Un renard et un chien de chasse sont amis

18 Le crétin méchant

Un mémo qui plaira sûrement aux internautes qui s'amusent à photoshopper des affiches de film pour «leur faire dire la vérité», c'est-à-dire remplacer leur titre par un résumé ou une mini-critique (The Tree of Life devient ainsi «Oscar oscar Oscar oscar», le dernier épisode de Harry Potter est renommé «Putain il était temps», etc).

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte