Life

Une télécommande pour n'écouter que ceux qu'on veut

Slate.fr, mis à jour le 14.09.2011 à 18 h 23

télécommandes ParaScubaSailorvia Flickr CC License by

télécommandes ParaScubaSailorvia Flickr CC License by

Matt Richardson a souvent sa télé allumée chez lui à New York pour se tenir informé de l’actualité, mais il y a des personnalités qu’il ne supporte pas d'entendre.

«A un moment ce fut Charlie Sheen, puis Sarah Palin, et enfin Donald Trump.»

En hacker digne de ce nom, ce producteur de vidéos a donc créé de toutes pièces une télécommande qui enlève le son lorsque certaines personnalités prennent la parole, selon un article de CNN. L’outil lit les sous-titres et retire le son dès qu’un des noms que l’utilisateur a préalablement enregistré a été détecté. Le son est coupé tant que le mot clé interdit continue de s’afficher.

Fabriquer une télécommande lui coute 70 dollars, et lui prend une semaine, sachant qu’il travaille sur son temps libre. Mais Richardson n’a pas du tout l’intention de commercialiser ce produit. Il fait ça «pour le fun». D’ailleurs il a posté une vidéo expliquant comment fabriquer l’objet –assez rudimentaire selon lui.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte