Culture

Michael Jackson aurait pu se réfugier au Bahreïn en 2005

Temps de lecture : 2 min

Hommage à Michael Jackson Vectorportal  via Flickr CC License by
Hommage à Michael Jackson Vectorportal via Flickr CC License by

Michael Jackson aurait pu fuir la justice américaine direction le Bahreïn si cette dernière l’avait condamné en 2005 pour abus sexuels sur mineur. C'est ce qui ressort de propos de son frère Jermaine rapportés dans un entretien publié par le Times à l’occasion de la promotion de son dernier livre You Are Not Alone: Michael Through a Brother’s Eyes, et que relaie le Washington Post.

«Pourquoi aurait-il dû en prison pour quelque chose qu’il n’avait pas commis?», se justifie le frère du roi de la pop et ancien membre du mythique groupe Jackson 5. Sachant que le royaume pétrolier ne disposait pas de traité d’extradition avec les Etats-Unis, il explique avoir sollicité un ami en amont pour le prêt d’un jet privé. Son frère est convaincu que son cadet, disparu en 2009 qui n’était pas au courant de ce plan, aurait «accepté sans hésiter».

Après quatre mois de procès, le chanteur avait été disculpé des dix chefs d’accusation qui pesaient sur lui, dont les accusations de pédophilie portées à son encontre par le jeune Gavin Arvizo. Ironiquement, Michael Jackson s’était rendu au Bahreïn cette même année en tant qu’invité du fils du roi de l’émirat.



Slate.fr

Newsletters

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

[BLOG You will never hate alone] Dans un long texte pudique et toute en retenue, Moses Farrow tient à dire sa vérité. À ses yeux, son père n'a jamais pu commettre les actes qui lui sont reprochés.

Il faut lire «Portnoy et son complexe», de Philip Roth

Il faut lire «Portnoy et son complexe», de Philip Roth

Philip Roth n'aurait sans doute pas imaginé que son roman aiderait un homme transgenre confiné dans un refuge pour femmes victimes de violences conjugales.

Newsletters