Monde

Internet, nouveau terrain d'entrainement d'al-Qaida

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran d'une vidéo d'Oussema Ben Laden/ Reuters
Capture d'écran d'une vidéo d'Oussema Ben Laden/ Reuters

Dans une tribune du New York Times, Ronald K.Noble, le secrétaire général d’Interpol, se demande si la menace terroriste est toujours aussi présente 10 ans après les attentats du 11-Septembre.

Ben Laden est maintenant mort, les camps d’entrainement en Afghanistan ont tous été pratiquement détruits et la sécurité, notamment dans les aéroports, a été considérablement renforcée dans la plupart des pays occidentaux. Est-ce la fin d’al-Qaida?

Ronald K.Noble est convaincu que non: si la menace terroriste est moins forte, elle n’en a pas moins changé de forme, al-Qaida étant devenu plus «mobile» et plus «insaisissable».

Il explique en effet dans le New York Times que l’augmentation considérable de la mobilité à la fois physique et virtuelle des populations est le trait marquant de la prochaine décennie et exige un renforcement de la sécurité.

Alors que de plus en plus de personnes voyagent et immigrent, le secrétaire général d'Interpol s’étonne que les contrôles dans les aéroports ne soient pas plus infaillibles.

Mais la mobilité virtuelle, avec plus de 2,5 milliards d’internautes en 2015 contre 400 millions en 2000, reste pour lui la préoccupation la plus importante. «Communiquer plus vite et plus efficacement» grâce à Internet, ça veut aussi dire plus de cyberattaques contre les sites d’organisations ou de gouvernements, le Net pouvant tour à tour être une arme de guerre et une cible pour al-Qaida:

«Je pense qu’Internet a remplacé l’Afghanistan comme terreau de l’entrainement terroriste, et c’est ça qui devrait le plus nous inquiéter.»

Slate.fr

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Incendie à Notre-Dame, publication du rapport Mueller et confirmation du candidat de l'opposition à la tête de la mairie d'Istanbul... La semaine du 13 avril en images. 

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Aux États-Unis, plus de soixante professionnel·les de la santé ont été arrêté·es pour prescription illégale d'antidouleurs.

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Sarah Sanders a avoué avoir inventé de fausses informations sur le limogeage de l'ancien directeur du FBI, James Comey.

Newsletters