Culture

Joseph Macé-Scaron le journaliste aussi accusé de plagiat

Temps de lecture : 2 min

livres  bob August via Flickr CC License by
livres bob August via Flickr CC License by

Après Joseph Macé-Scaron le romancier, c’est au Joseph Macé-Scaron journaliste d'être accusé de plagiat selon les révélations de l’Express ce 6 septembre.

Directeur adjoint de la rédaction de Marianne, directeur du Magazine littéraire, chroniqueur à la télévision, Joseph Macé-Scaron est accusé d'avoir plagié plusieurs articles de ses confrères. Il se serait livré en 2006 au copier/coller d’extraits d’articles parus dans le magazine Lire, le journal Le Matin, sans modifier, parfois, la moindre syllabe, comme vous pouvez le lire dans l'extrait suivant:

Capture d'écran de l'article de L'Express

Joseph Macé-Scaron avait déjà fait l’objet d’une polémique pour plagiat littéraire au cours de l'été. Pour sa défense, le journaliste avait invoqué «l’intertextualité», concept des années 1970 qui analyse les rapports d’un texte avec ceux qui l’ont précédés. Il invoque également Montaigne, qui aurait lui-même, allègrement repris l’historien de la Rome Antique, Plutarque, pour écrire ses Essais. Il a néanmoins reconnu un de ces «plagiats» il y a quelques semaines.

Newsletters

2020 a été si chaotique que l'Oxford Dictionary a choisi plusieurs mots de l'année

2020 a été si chaotique que l'Oxford Dictionary a choisi plusieurs mots de l'année

En temps normal, seul un terme est désigné par le dictionnaire britannique pour résumer l'année écoulée.

La meilleure amie racisée, figure facile pour faire croire à la diversité dans les séries

La meilleure amie racisée, figure facile pour faire croire à la diversité dans les séries

S'il y a des personnages non-blancs dans les séries en 2020, ils sont le plus souvent érigés en figures secondaires.

Ce qu'il restera de «Dix pour cent», ce sont ses personnages féminins

Ce qu'il restera de «Dix pour cent», ce sont ses personnages féminins

[ATTENTION SPOILERS] Une héroïne lesbienne iconique, un discours moderne sur le sexisme du cinéma français… voilà ce que l'on retiendra de la série créée par Fanny Herrero.

Newsletters