Monde

Elle aurait dû être dans le vol 77, le 11 septembre 2001

Temps de lecture : 2 min

Le Pentagone / Michael Baird via Flickr CC License by
Le Pentagone / Michael Baird via Flickr CC License by

Il y a 3.605 jours, Dannye Drake-Ivey a échappé à la mort. Elle est hôtesse de l’air. Il y a 10 ans, elle avait tout fait pour changer le vol sur lequel elle était affectée pour embarquer sur le vol 77, un de ceux, précisément, qui s’est écrasé sur le Pentagone le 11 septembre 2001. Elle n’avait pas réussi à échanger. C'est ce qui lui a sauvé la vie. Le Washington Post dresse son portrait.

Depuis ce 11 septembre 2001, Dannye fait une prière chaque fois qu’elle prend l’avion pour rentrer à Washington:

«Merci Seigneur, pour ta bénédiction. Je te prie de protéger ce vol vers Washington

Dannie était une habituée du vol 77. Il y a 10 ans, alors qu’elle devait voler le 10 septembre 2001, elle essaie de prendre l'avion du lendemain afin de passer plus de temps avec ses deux fils, Brad et Kevin. Elle appelle deux de ses collègues affectées au vol du 11 septembre, pour échanger avec l’une d’elles, leur laisse un message. Pas de réponse. Ces deux collègues, en revanche, sont mortes dans le crash.

Slate.fr

Newsletters

La vraie recette du populisme

La vraie recette du populisme

Lignes et esthétiques japonaises

Lignes et esthétiques japonaises

Entre 2004 et 2016, Emily Shur s'est rendue plus de quinze fois au Japon. «J'ai fait un effort conscient pour concentrer ma photographie uniquement sur l'expression de mon point de vue individuel, raconte la photographe. Je ne pense pas que mon...

Le voyage risqué de Macron en Russie

Le voyage risqué de Macron en Russie

Il importe qu’à Saint-Pétersbourg, plus encore qu’à Versailles il y a un an, Emmanuel Macron renforce son discours sans compromis vis-à-vis de Vladimir Poutine.

Newsletters