Culture

La vente du masque porté par les Anonymous profite à Time Warner

Slate.fr, mis à jour le 31.08.2011 à 11 h 06

L’achat des fameux masques du groupe de hackers Anonymous rapporte de l’argent à la société Time Warner, constate le New York Times.

Le groupe prônant la désobéissance civile est devenu célèbre pour s’être attaqué à des sites internet gouvernementaux iraniens, ainsi qu’à ceux de l’Eglise de scientologie, de Visa, de MasterCard et d’autres multinationales.

Les membres d’Anonymous ont l’habitude d’apparaître en public portant un masque à l’effigie de Guy Fawkes, un Anglais qui tenta de faire exploser la chambre des Lords en 1605. Ce visage blafard, aux pommettes hautes et rosés, doté d’une fine moustache noire, a été rendu célèbre par le comic américain V pour Vendetta, adapté ensuite au cinéma par la Warner Brothers en 2006.

Selon le New York Times, ce symbole «anti-gouvernemental» cache un étonnant détail:

«Ce que peu de monde semble savoir, c’est que Times Warner, l’une des grandes sociétés de médias dans le monde et maison-mère de Warner Brothers, en détient les droits à l’image et reçoit  des royalties sur chaque vente de masque.»

Le masque est «un best-seller sur Amazon», dépassant largement ceux de Batman, Harry Potter et Dark Vador. «Nous en vendons plus de 100.000 exemplaires par an. C’est de loin le masque que nous vendons le plus», affirme Howard Beige, vice-président d'une société new-yorkaise qui fabrique le masque.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte