Culture

Une femme championne du monde d'Air Guitar

Slate.fr, mis à jour le 28.08.2011 à 11 h 34

Comme chaque année à la fin du mois d’août depuis quinze ans, des milliers de personnes se sont rassemblées dans la petite ville d’Oulu, en Finlande, pour assister au championnat du monde d’Air Guitar. L’Air Guitar, une performance qui consiste à mimer un solo de guitare, avec un enthousiasme débordant, mais sans instrument, fait désormais des rendez-vous obligés de la sous-culture. 

Le talent musical n’est absolument pas nécessaire pour briller sur scène. Les juges ne demandent pas de jouer comme Jimi Hendrix mais d’être un virtuose dans le faire-semblant. Comme le rappelle le Telegraph, le champion d’Air Guitar doit savoir investir la scène, jouer avec habileté et réalisme, et faire preuve d’originalité et de charisme, pour convaincre le jury. Le champion est ensuite noté comme au patinage artistique.

A ce petit jeu, les Français comptent parmi les plus grands «performers» mondiaux. En 2009 et 2010, c’est un Français, Gunther Love, qui s’était imposé en Finlande. Mais c’était d’abord Moche Pitt, vice champion du monde en 2007, qui avait popularisé la discipline en France : «Il s’agit de la transgression ultime face à sa condition humaine, expliquait-il aux lecteurs de 20minutes.fr en 2007. C’est le refus de la technologie. Le air guitar est au 21ème siècle ce qu’était le cassage de guitare dans les années 70. Comme Antonioni l’exprime de manière ambitieuse dans Blow-up, c’est le premier pas vers la liberté.»

Cette année, juste avant la compétition, un des jurés avait précisé la philosophie qui entoure la discipline :  

«Si tout le monde jouait à l’air guitar, il n’y aurait plus de guerre, car le monde n’aurait plus de le temps de se battre…»

Qui allait succéder à Gunther Love en 2011 et enflammer le jury lors des deux solos — un libre sur une sélection de chansons choisies par le candidat, et un imposé (cette année «Without a Face», de Rage Against the Machine»)?

Pour la première fois, c’est une femme qui a impressionné public et juges, brisant le plafond de verre dans une discipline traditionnellement dominée par les hommes: l’Allemande Aline «The Devil's Niece» Westphal a cartonné sur une chanson des Foo Fighters, devançant l’américain Justin «Nordic Thunder» Howard et la Tchèque Veronica «Like Ever Gin» Mullerova.

 

image de Une: Fédération belge d'Air Guitar

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte