Life

Le premier robot humanoïde de l'espace tweet

Slate.fr, mis à jour le 27.08.2011 à 8 h 59

Robonaut 2/NASARobonaut via FLickr CC.

Robonaut 2/NASARobonaut via FLickr CC.

Le premier robot-astronaute humanoïde a été mis sous tension dans la station spatiale internationale et a même commencé à tweeter, rapporte BBC News.

Robonaut 2, ou simplement R2, ressemble à un astronaute dépourvu de jambe. Il se compose d’un torse, de deux bras et deux mains à forme humaine, ainsi que d’un casque doré avec visière en guise de tête. Son poids est de 136 kilogrammes. «L’homme de fer» devrait toutefois recevoir ultérieurement des membres inférieurs afin de pouvoir se mouvoir dans les coursives de l’ISS. R2 peut aussi être fixé sur un module d’exploration appelé Centaur 2 afin d’explorer la surface de la Lune ou de mars. Mais pour l’instant, il reste fixé sur une base statique.

«R2 est le premier robot humanoïde dans l’espace», affirme la Nasa. Il a fallu 15 ans à la Nasa et à General Motors pour développer un tel système conçu pour travailler avec les humains, les aider à l’intérieur et à l’extérieur de la station. Il existe actuellement quatre Robonauts sur Terre, des modèles R1, mais R2 est encore «plus avancé».

Selon la Nasa, «le robot est capable d’effectuer des mouvements quatre fois plus rapide que les R1, il est plus compact, a plus de dextérité, et dispose de meilleurs capteurs». Le but principal de l’expérimentation est d’évaluer les capacités du robot en apesanteur. «La Nasa espère qu’il effectuera bientôt une sortie dans l’espace pour assister ses collègue humaine», ajoute BBC News.

A peine activé, R2 a rédigé son premier tweet après activation en référence à un autre moment historique de la conquête spatiale:

«Ces électrons font du bien! Un petit pas pour l’Homme, un saut de géant pour l’homme de fer.»

Le compte Twitter du robot (@astrorobonaut), déjà actif avant qu’il ne «se réveille», est maintenant suivi par plus de 45.000 followers. Robonaut 2 «tweet activement» et «il répond aux questions et souhaite même des joyeux anniversaires», constate le site d’information britannique. 

Selon le site ComputerWorld, après une année d’évaluation, R2 pourrait être chargé d’effectuer des tâches ingrates telles que «le ménage et la maintenance de base dans la station», en plus d’aider les astronautes durant leurs sorties.

Si l’expérimentation s’avère un succès, d’autres robots du même type devraient être envoyés dans l’espace pour effectuer de la maintenance sur les satellites. Ils pourraient être aussi transportés sur Mars pour préparer l’arrivée des humains sur la planète rouge.

L’agence spatiale américaine assure que le projet ne vise pas à remplacer un jour les humains pour explorer l’espace, mais plutôt à les accompagner et les soutenir. R2 a déjà un avantage, il peut rester éternellement dans l’espace. D’ailleurs, «il n’est pas prévu de ramener un jour le robot sur Terre», conclut BBC News.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte