France

Tirer sur les manifestants: la folle rumeur de cet été

Slate.fr, mis à jour le 22.08.2011 à 18 h 17

Manifestation universitaire à Nantes, 5 mars 2009. Manuel I MC via Flickr CC License by

Manifestation universitaire à Nantes, 5 mars 2009. Manuel I MC via Flickr CC License by

Non, les policiers ne peuvent pas tirer à balles réelles sur les manifestants! C'est pourtant la folle rumeur qui a envahi le net cet été, comme le rapporte le site Le Monde.fr.

A l’origine de cette rumeur qui est apparue début juillet et qui n'a pas cessé de réapparaître depuis: une mauvaise interprétation de deux décrets qui sont parus simultanément au Journal Officiel le 1e juillet 2011. Le premier dresse la liste des armes pouvant être utilisées pour des opérations de maintien de l’ordre, dont un certain type de «fusil à répétition». Le second précise les conditions dans lesquelles ces armes peuvent être utilisées.

Si on ne lit que le premier, ce qui a dû se passer pour qu’une telle rumeur se propage, on a l’impression que le «fusil à répétition» en question est autorisé pour les manifestations. Ce qui n’est pas le cas.

En effet quand on lit les deux textes, on comprend qu’il est certes possible d’utiliser certains types d’armes à feu, mais seulement en cas de légitime défense, quand des coups de feu ont déjà été tirés par des manifestants et que les policiers doivent se défendre. Une précision expliquée mi-juillet par Maître Eolas et les Inrocks, mais qui n'empêche pas la rumeur de continuer son chemin tout l'été, sur des blogs d'extrême-droite, conspirationnistes, et même, désormais, sur les forums de joueurs de poker!

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte