Culture

Le groupe Explosions in the Sky peut-il jouer le 11 septembre?

Slate.fr, mis à jour le 20.08.2011 à 10 h 10

L'affiche du concert d'Explosions in the Sky à Boise (NBC New York)

L'affiche du concert d'Explosions in the Sky à Boise (NBC New York)

Le site de la chaîne locale américaine NBC New York a découvert que le groupe texan Explosions in the Sky («explosions dans le ciel») devait jouer un concert le 11 septembre prochain, date du dixième anniversaire des attentats terroristes de 2001, à Boise (Idaho). Et publie le panneau annonçant cet événement, qualifié de «mal» et «fâcheusement» programmé.

Il rappelle également que le groupe avait déjà dû faire face à des questions relatives au 11-Septembre dans le passé: publié début septembre 2001, son deuxième album, Those Who Tell the Truth Shall Die, Those Who Tell the Truth Shall Live Forever, affichait sur sa pochette «un avion dont la lumière éclaire un ange» et contenait dans son livret la phrase «this plane will crash tomorrow» («cet avion s'écrasera demain»). Quelques mois plus tard, le guitariste Michael James avait été retenu dans un aéroport parce que son étui à guitare portait le même message.

Le site spécialiste des concerts Pollstar estime que «les gens de Boise ne semblent pas véritablement bouleversés par la nouvelle»:

«La station de télévision locale KTVB […] a demandé à des habitants de s'exprimer sur le sujet, mais n'a apparemment trouvé personne vraiment ému par la date du concert.»

Le manager de l'Egyptian, la salle de concert en question, a lui parlé d'une simple «coïncidence».

Le site Wonkette a repris l'info avec ironie, concluant ainsi un article entièrement au second degré:

«Ce groupe est une espèce de complot du 11-Septembre du Texas, et Boise devrait probablement annuler ce concert et le remplacer par un spectacle de Charlie Sheen, par Patriotisme.»

Le blog musical All Shook Down du San Francisco Weekly livre lui une conclusion plus nuancée:

«Nous allons couper la poire en deux. Explosions in the Sky, vous auriez probablement dû juste prendre un jour de congé, pour être plus sûrs. NBC New York, vous auriez probablement dû laisser filer cette info.»

Des chansons censurées après les attentats à la pochette caviardée du disque Party Music du groupe hip-hop The Coup, l'histoire «musicale» du 11-Septembre est riche en événements et en mini-polémiques, que nous avions détaillées l'an dernier dans un article.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte