Culture

Katy Perry rejoint Michael Jackson au hit-parade

Temps de lecture : 2 min

Katy Perry en concert en juin 2009/José Goulão via Wikimedia Commons
Katy Perry en concert en juin 2009/José Goulão via Wikimedia Commons

Katy Perry devient la première artiste depuis vingt ans à avoir cinq chansons d’un même album classées en première position du prestigieux «Billboard Hot 100» (le classement hebdomadaire des singles les plus vendus aux Etats-Unis, tous genres musicaux confondus). Elle rejoint donc Michael Jackson, qui avait lui aussi atteint ce chiffre, relate le magazine musical Billboard.

Avec ses titres Last Friday Night, California Gurls, Teenage Dream, Firework et E.T tirés de l’album Teenage Dream, l’Américaine est classée depuis 66 semaines consécutives dans le top 10 des ventes de singles, devançant Michael Jackson en terme de durée sur le classement. Par contre, le «roi de la pop» avait mis quelques mois de moins qu'elle à enchaîner ses cinq singles gagnants, en l'occurrence Bad, extrait de l’album du même nom, I Just can’t stop loving you, The Way You Make Me Feel, Man in the Mirror et Dirty Diana.

Mariah Carey avait aussi effectué une performance similaire en 1990-1991, mais avec plusieurs albums, ce qui est également le cas de la recordwoman des singles à succès, Whitney Houston, avec sept numéro un d’affilée entre 1985 et 1988.

Slate.fr

Newsletters

«Le procès contre Mandela et les autres» et «6 Portraits XL», deux films pour toucher le réel

«Le procès contre Mandela et les autres» et «6 Portraits XL», deux films pour toucher le réel

Des voies aussi différentes qu'également originales pour explorer et donner à comprendre la réalité.

Chanel et la danse

Chanel et la danse

La maison a noué à plusieurs reprises des liens avec la danse. Cette année, Chanel a été mécène pour le gala d’ouverture de la saison de l’Opéra de Paris et accompagne l’événement avec des podcasts. Conversations avec Aurélie Dupont, Diana Vishneva, Kate Moran et Ohad Naharin.

«The House That Jack Built», diabolique comédie

«The House That Jack Built», diabolique comédie

Le nouveau film de Lars von Trier est une fable horrifique qui, aux côtés d'un tueur en série aussi ingénieux que cinglé, interroge la place de la violence dans la vie et dans les arts.

Newsletters