Life

Quel lien entre la télévision et l'espérance de vie?

Slate.fr, mis à jour le 16.08.2011 à 14 h 06

Watching TV/CrazySphinx via Flickr CC License by

Watching TV/CrazySphinx via Flickr CC License by

Les individus qui regardent la télévision six heures par jour auraient une espérance de vie réduite de cinq ans... sans qu'on puisse obligatoirement tracer de relation de cause à effet entre les deux phénomènes.  C’est ce que montre une nouvelle étude publiée par des chercheurs de l’université de Queensland dans le British Journal of Sports Medicine, et que relaie et discute BBC News.

Alors que les Anglais regardent en moyenne la télévision trois heures par jour, cette étude vient conforter les recherches précédentes en insistant sur le fait que, quelle que soit la durée du visionnage, regarder le petit écran irait de pair avec une longévité réduite. Cette année, d’autres recherches avaient déjà montré que regarder la télévision plus de deux heures par jour pouvait augmenter le risque de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires, et que la regarder plus de trois heures par jour faisait grimper le risque de mort prématurée, rapporte BBC News.  

La nouvelle étude a été réalisée sur plus de 11.000 personnes âgées d’environ 25 ans, rapporte le Daily Mail. Les personnes qui pratiquent une activité physique (vélo d’appartement…) tout en regardant la télé en ont été exclues.

Plus que le fait de regarder la télévision à haute dose, c'est en effet le mode de vie qui y est associé qui est la cible de l'étude. Ceux qui regardent la télévision à haute dose auraient tendance à avoir un mode de vie malsain, dénué d’activité physique: l’étude explique qu’ils ne pratiqueraient pas plus d’activité physique en dehors des heures de visionnage.  

Pour montrer que ce type de mode de vie est associé spécifiquement au visionnage de la télé, les chercheurs ont pris l’exemple de ce qu’il advient de ceux qui lisent au lieu de regarder la TV: les grands lecteurs, qui pratiquent pourtant eux aussi une activité sédentaire, ne sont pas associés à un mode de vie malsain, explique Lennert Veerman, le responsable de l'étude. Le Daily Mail raconte, par exemple, que regarder la télévision «offre de plus grandes possibilités de manger de façon malsaine».

Les chercheurs concluent dans leur publication:

«Le temps de visionnage de la télé pourrait être associé à une diminution de la longévité comparable à d’autres facteurs de risques majeurs tels que l’inactivité physique ou l’obésité.»

Sally Davies, la directrice du département britannique de la Santé, a exprimé ses espoirs au Daily Mail:

«Nous espérons que ces études vont aider les gens à réaliser qu’il existe beaucoup de façons de faire de l’exercice physique.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte