Monde

Des athées contre la croix du 11-Septembre

Slate.fr, mis à jour le 28.07.2011 à 12 h 02

Une croix à Ground Zero / Samuel Li via Wikimedia Commons

Une croix à Ground Zero / Samuel Li via Wikimedia Commons

Alors que le mémorial du 11-Septembre est censé être prêt pour septembre 2011, 10 ans après la destruction des tours jumelles du World Trade Center dans un attentat qui a tué des milliers de gens, un groupe athée vient d'intenter une action civile pour empêcher qu'une croix soit exposée dans le musée du mémorial.

La croix, faite de deux poutres en acier du World Trade Center, a été retrouvée telle quelle dans les débris de Ground Zero. Pour les Athées Américains, elle n'est qu'une «des milliers de charnières en forme de T dans l'infrastructure du World Trade Center», élevée au rang d'icône chrétienne:

«Elle a été bénie par de soi-disant hommes saints et présentée comme un rappel que leur dieu, qui ne s'est pas dérangé pour arrêter les terroristes musulmans ou pour empêcher que 3.000 personnes soient tuées en son nom, s'est soucié de nous seulement assez pour nous octroyer un débris qui ressemble à une croix.»

Les Athées Américains s'opposent à ce qu'elle soit exposée parce qu'elle serait alors le seul article religieux disposant de ce traitement spécial, poursuivant dans leur communiqué:

«Cette croix fait maintenant partie du mémorial officiel du World Trade Center. Aucune autre religion ou philosophie ne sera honorée. Il n'y aura qu'une icône chrétienne, au milieu de NOTRE mémorial.»

Pour le groupe athée, le mémorial devrait laisser ses fidèles et ceux d'autres religions inclure leurs symboles.

Le président du mémorial estime quant à lui que la mission du musée est de raconter l'histoire des attentats à travers des objets comme la croix:

«Ce vestige métallique est devenu un symbole de réconfort spirituel pour les milliers de secouristes et autres personnes qui ont peiné à Ground Zero, ainsi que pour des gens partout dans le monde. Dans cette exposition historique, la croix fait partie de notre engagement à rapporter les authentiques souvenirs physiques qui racontent l'histoire du 11-Septembre d'une façon incomparable.»

Des organisateurs du musée ont dit au Christian Post que la croix haute de 5 mètres avait été découverte par Frank Silecchia, un ouvrier du bâtiment, après l'attentat du 11-Septembre.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte