France

Des fours à 75.000 euros pour l'avion présidentiel

Slate.fr, mis à jour le 28.07.2011 à 9 h 57

L'entrée du Palais de l'Elysée, en 2009

L'entrée du Palais de l'Elysée, en 2009

Alors que ce lundi 25 juillet, la Cour des comptes a remis à Nicolas Sarkozy le rapport annuel sur les dépenses élyséennes, LeMonde.fr dresse un bilan mitigé, en soulignant l’aberration que représente le coût de certains «détails», tels que l’installation de deux fours dans l’airbus A330 présidentiel, au prix de 75.000 euros. Arnaud Leparmentier, qui écrit pour le blog du Monde.fr L’Élysée côté Jardin, explicite:

«Le rapport de la Cour des comptes reflète le paradoxe de la gestion de l’Élysée: les progrès y sont notables, notamment en matière de procédures, mais certains détails restent édifiants.»

Un exemple: l’aménagement de l’avion présidentiel. Arnaud Leparmentier raconte que 2,4 millions d’euros ont été consacrés à l’installation des fours, d’une isolation phonique et thermique et de rideaux électriques sur les hublots. Il ajoute que:

«La cour a trouvé de quoi se rassurer: l’aménagement de l’avion présidentiel, parfois surnommé «Air Sarko One», a coûté au total 76 millions d’euros, un prix comparable aux sommes consacrées par l’Allemagne qui renouvelait au même moment sa flotte.»

Au total, les dépenses sont restées relativement stables, n’ayant baissé que d’1,4 millions d’euros.

L’Élysée a reçu l’appréciation «bien, mais peut mieux faire» de la Cour des Comptes, titre la Tribune. C’est donc dans un article plutôt positif sur les dépenses du président de la République que l’on apprend que «des coupes significatives ont été opérées». Depuis 2008, l’Élysée aurait suivi les recommandations de la Cour des comptes. Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes et ancien socialiste, a constaté une «nette amélioration du budget élyséen», qui s’explique par des réductions budgétaires dans certains domaines:

  • Diminution de 50% des frais de communication et télécommunication
  • La suppression de la garden-party a fait gagner 700.000 euros à l’État
  • Diminution des dépenses de sondages demandés par l’Élysée
  • Diminution de 5% des  frais de déplacement à l’international

La Tribune souligne toutefois que les frais des déplacements intérieurs et de restauration sont encore trop élevés.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte