Culture

Mieux que la 3D? Le cinéma interactif

Slate.fr, mis à jour le 26.07.2011 à 18 h 45

Francis Ford Coppola au festival de Cannes en 2001/Rita Molnár via Wikimedia Commons

Francis Ford Coppola au festival de Cannes en 2001/Rita Molnár via Wikimedia Commons

Le prochain film de Francis Ford Coppola, le réalisateur d’Apocalypse Now, devrait étonner les spectateurs peut-on lire sur HD Numérique.

Coppola a présenté Twixt au Comic Con de San Diego comme un film inaugurant le cinéma interactif. HD Numérique résume le dispositif qu'il utilisera, et dont il a fait la démonstration à San Diego:

«Muni d’une tablette tactile et tel un véritable chef d’orchestre, Coppola assemble en fait les séquences de son film en live, et, selon les réactions du public, est à même de varier la manière par laquelle l’histoire est contée en offrant un montage sur le vif, personnalisé.»

Twixt sera donc un long-métrage d’épouvante «hybride», visant à «changer la relation du spectateur à l’image». Ayant affirmé sa réticence quant aux films en 3D, comme Avatar par exemple, à propos duquel il dit «avoir dû retirer (ses) lunettes durant une grande partie du film», Coppola prône une utilisation partielle cette technologie: «Seulement sur certaines bonnes séquences.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte