Life

Le voyage dans le temps est impossible, selon des scientifiques chinois

Slate.fr, mis à jour le 25.07.2011 à 12 h 28

Zoom sur l'affiche du film Retour vers le Futur, de Robert Zemeckis

Zoom sur l'affiche du film Retour vers le Futur, de Robert Zemeckis

Les fans de Retour vers le Futur vont être décus: le voyage dans le temps n'est pas possible. C'est du moins la conclusion d'une étude récente, menée par des physiciens de l'université de science et technologie de Hong Kong, en Chine, que relate Discovery News.

Les chercheurs sont arrivés à cette conclusion en étudiant les propriétés des photons, ces particules élémentaires composant les ondes (ondes électro-magnétiques, ondes radios, et la lumière). Ils ont découvert que ceux-ci, pris individuellement, ne pouvaient dépasser la vitesse de la lumière, alors que cette théorie explique la plupart des mécanismes fictifs de voyage dans le temps.

La déclaration précise, sur le site de l'université:

«La théorie d'Einstein affirme que la vitesse de la lumière régit le trafic dans l'univers, ou, dans un langage plus simple, que rien ne peut voyager plus rapidement que la lumière. […] L'étude du professeur Du démontre qu'un simple photon, la particule élémentaire de la lumière, obéit aussi à cette loi, tout comme les ondes électromagnétiques classsiques.»

Pour l'expérience, les scientifiques ont dû non seulement générer des photons uniques mais aussi séparer le «précurseur optique», la vague de propagation précédant une impulsion optique.

«Pour ce faire, l'équipe du professeur Du a généré une paire de photons, et passé l'un d'entre eux dans un groupe d'atomes de rubidium refroidis au laser.»

Ils ont alors découvert que le précurseur optique voyageait bien à la vitesse de la lumière dans le vide, mais que la vague principale du photon ne pouvait voyager plus rapidement que la vitesse de la lumière quel que soit l'environnement, et peut même avoir un délai approchant les 500 nanosecondes dans certains environnements qui ralentissent la lumière.

Bien sûr, commente Gawker, il faut garder à l'esprit que l'étude vient d'une université chinoise, pays dont le gouvernement avait fait interdir le thème du voyage dans le temps dans les films et séries chinoises.

«Même si l'on parle de science, les pressions politiques ont peut-être affecté leurs recherches.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte