Culture

Le porno de Marilyn Monroe serait un fake

Slate.fr, mis à jour le 22.07.2011 à 13 h 11

Marilyn Monroe dans les hommes préfèrent les blondes

Marilyn Monroe dans les hommes préfèrent les blondes

Le court-métrage pornographique  de Marilyn Monroe vendu aux enchères en août à Buenos Aires serait un faux. Selon le Huffington Post, la vidéo ne montre pas la blonde la plus glamour d'Hollywood: ils citent un expert, Scott Fortner, selon lequel «il ne s'agit pas de Marilyn. Son menton n'est pas le même, ses lèvres ne sont pas les mêmes, ses dents ne sont pas les mêmes

Fortner est un fervent collectionneur de reliques de la star: il affirme que la jeune femme dans le court métrage est «considérablement plus empâtée et moins féminine» que l'icône hollywoodienne. Pour preuve, une ceinture de Marilyn qui prouverait qu'elle était bien plus mince que ce que suggère le film pornographique.

Quoi qu'il en soit, en ce qui concerne son format, le film risque de laisser les amateurs de porno sur leur faim. Il s’agit d’un court-métrage de 6 minutes en noir et blanc, précise l’AFP.

 

Marilyn l’aurait tourné avant d’être célèbre, en 1946, alors qu’elle s’appelait encore Norma Jean Baker, précise l’agence de presse.

Deux versions du film X existent: l’une en 16 millimètres (le format habituel des films érotiques de l’époque selon le journal argentin El Clarin), l’autre en 8 millimètres. Seule la première était connue jusque récemment et son authenticité avait déjà été mise en doute. L’Espagnol Mickel Barsa l’avait vendue aux enchères et se charge aujourd’hui de commercialiser la vidéo de 8 mm qui vient de refaire surface.

Il explique au journal Ambito Financiero:  

«Les deux versions du court-métrage ont été vendues de 16 et 8 mm en France par un responsable américain, puis a été perdu pendant plus de 30 ans. Les héritiers du film de 8 mm m’ont contacté il y a quelques mois, après avoir retrouvé cette copie.»

La vente du court de 16 mm avait suscité une polémique en 1997, notamment parce que Marilyn Monroe n’avait pas 21 ans au moment du tournage et que beaucoup mettaient en doute l’identité de l’actrice. Mais la vidéo était quand même partie pour 1.400.000 dollars, d’après El Clarin.

Cette fois-ci, la mise à prix se fera «logiquement» à 500.000 dollars a déclaré Barsa. « Les romantiques refusent d'accepter que ce soit Marilyn, ajoute-t-il. Il n’y a aucun doute qu’il s’agit de Marilyn, une Marilyn au début de sa carrière... Avant que les studios ne la découvrent et la transforment.»

Le promoteur dit avoir déjà reçu deux offres, de collectionneurs norvégien et japonais. Il avoue que, «connaissant les fanatiques de Marilyn», il espère que la vente dépassera le million de dollars.

La vente aura lieu à l’occasion de la Foire internationale des collectionneurs cinéphiles de la capitale argentine, le 7 août prochain précise El Mundo. Les 6 minutes d’érotisme supposées de Marilyn pourront être acquises sur internet, puisque les enchères se feront également en ligne. Des versions piratées de la vidéo de 16 mm circulent déjà sur le net.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte