Life

Il écrit son nom sur le sable, visible depuis l'espace

Slate.fr, mis à jour le 21.07.2011 à 14 h 03

HAMAD inscrit dans le sable de l'île d'Al Futuaysi/Google maps

HAMAD inscrit dans le sable de l'île d'Al Futuaysi/Google maps

Le cheikh Hamad Bin Hamdan Al Ahyan a fait écrire son prénom en lettres capitales sur le sable de son île privée Al Futuaysi, à Abu Dhabi, de telle sorte qu’il soit visible de l’espace raconte le Mail Online.

La signature est celle d’un milliardaire de 63 ans, membre de la famille royale d’Abu Dhabi. Le prénom «Hamad» est taillé dans le sable, sur plus de 3 kilomètres de long et des lettres dépasseraient même un kilomètre de haut, selon The Huffington Post.

Lorsque les enfants écrivent leur nom dans le sable, celui-ci est habituellement rapidement effacé par la marée. Ce n’est pas le cas de cette inscription particulièrement imposante. Les deux premières lettres «H» et «A» se sont en effet remplies d’eau, rendant la signature encore plus visible. Elle peut ainsi se voir sur Google.maps et sur Google Earth.

Le site businessinsider.com ironise:

«Il pourra se rendre avec l’un de ses yachts dans les premières lettres de son nom pour une ultime expérience égocentrique.»

CBS news critique également le comportement du milliardaire:

«Un cheikh des Emirats arabes unis vient d'obtenir le droit de se vanter pour avoir donné un exemple de la façon dont on peut gâcher de l’argent au XXIe siècle, quand on est riche et dégoûtant.»

Le coût de l’opération a été évalué à 22 milliards de dollars, selon le businessinsider.com. Y a-t-il des motivations spécifiques derrière cette signature? Forbes.com s’interroge sur les raisons pour lesquelles Hamad a fait surgir son nom dans le sable:

«Pourquoi pas? Pensez-y comme un plan de relance économique. Il a fallu beaucoup d'ouvriers venus du Pakistan et du Bangladesh pour creuser ces canaux. Et (…) cela pourrait faire partie d'un grand plan de tourisme.»

Toutefois, toutes les sources citées s’accordent à dire qu’Hamad a un goût certain pour la démesure. Selon le Mail Online, il est le propriétaire de 200 voitures, ce qui fait de lui l’un des plus grands collectionneurs au monde. Il est également à l'origine de la construction du plus grand camion au monde, une réplique du classique Dodge Power Wagon, mais faisant huit fois sa taille et comportant quatre cabines couchettes à l’intérieur.  

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte