Monde

L'objet le plus utile pour un Cubain? «Sa clé USB»

Slate.fr, mis à jour le 13.07.2011 à 17 h 25

Havana Bar, malias via Flickr, CC-Licence-by

Havana Bar, malias via Flickr, CC-Licence-by

D'un moyen de communication utilisé dans les années 1950 par les révolutionnaires cubains réfugiés dans la Sierra Maestra, le «Radio Bemba» (Bemba est un mot d'argot pour «grosses lèvres») est devenu l'appellation du bouche-à-oreille à Cuba, relate James Scudamore dans le magazine More Intelligent Life.

Depuis quelques années, ce mode de communication passe surtout par l'utilisation de clés USB. Clés USB et DVD de données qui sont devenus le média de choix pour le transfert d'informations, bien après leur obsolescence un peu partout dans le monde.

«Seulement 2% des Cubains ont un accès à Internet (même si cela pourrait changer, grâce à l'arrivée d'un câble en fibre optique du compañero Chávez au Venezuela), mais ce n'est pas grave. Vous n'avez pas besoin d'Internet pour avoir la Radio Bemba. Les nouvelles ne seront sans doute plus très fraîches quand elles vous parviendront, mais elles seront transmises. Des brassées entières de fichiers HTML récupérés sur des sites d'information sont copiés sur des clés USB, apportés sur l'île, et distribués de la main à la main.»

Le journaliste est allé à plusieurs reprises sur l'île.

«Je suis venu à La Havane car les rumeurs dans la version internationale de la Radio Bemba disaient que Cuba était en mutation, et que ce processus s'était accéléré depuis la prise de pouvoir de Raúl en 2008. Je voulais voir si ce changement était palpable —et si oui, si cela arrivait assez rapidement pour satisfaire le peuple, mais assez lentement pour que tout reste sous contrôle.»

James Scudamore a ainsi pu constater les évolutions récentes en matière notamment d'économie de marché. Depuis la fin de l'année 2010, l'entreprise privée est autorisée à petite échelle, ce qui permet maintenant «de demander une licence pour ouvrir un café ou un snack qui ne sera pas forcément une coopérative».

De nouvelles réformes régissant l'économie devraient être votées par le Parlement cubain au début du mois d'août 2011, selon le Business Week. Les changements incluraient des restrictions sur les taxes à la vente de propriété privées, ainsi que des opportunités plus grandes pour les entrepreneurs et les coopératives indépendantes.

Les dispositions générales concernant ces nouvelles lois ont déjà été approuvées en avril, lors d'un congrès du Parti Communiste, précise le journal. Mais «cette organisation ne pouvant faire voter les lois, c'est à l'Assemblée nationale de codifier les changements».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte